Le printemps est (enfin) à nos portes et bientôt nous pourrons photographier notre environnement sans nous geler le bout des doigts et des orteils. Quel plaisir ! C’est le moment idéal pour partir en repérage et allonger la liste de nos nouveaux sites à photographier.

Certains lieux m’attirent, tant pour leur beauté, leur énergie que par leur qualité photographique. Parfois, ces lieux me sautent aux yeux, ils sont à proximité d’un chemin, facilement repérables et je peux évaluer leur potentiel photographique.

D’autres fois, je ne soupçonne même pas leur existence. Éloignés du chemin, ils sont hors de portée de vue. Mais comme je suis une exploratrice dans l’âme, j’aime m’aventurer et faire des recherches un peu plus poussées. Je découvre souvent de belles surprises !

L’importance d’un bon repérage

Développer un système de vos « bonnes adresses »

Au fil des années, j’ai donc répertorié de bonnes « adresses ». Les endroits que je photographie sont archivés par date (2018-04-01) et par mot clé.  Lorsque je cherche quelque chose, c’est plus facile à retracer et à consulter. Par exemple, si je désire vérifier ce qui fleurit au mois de mai, je vais jeter un coup d’œil à mes anciens fichiers, classés à cette date.

Vous pourriez également rédiger un document sur lequel vous répertoriez vos locations, ou encore créer un tableau sur Pinterest, comme j’ai fait pour la Floride.

Savoir déceler le potentiel d’un lieu

L’importance d’un bon repérage

Cette image ↑ représente un endroit que j’avais repéré il y a quelques années. De la route, on apercevait au loin une rivière sillonner une vaste étendue de terre, bordée par des saules.

Pour monsieur et madame tout le monde, ce lieu était un peu inaccessible (car trop éloigné) et semblait sans grand intérêt. Mais pour madame-la-photographe-que-je-suis, j’y voyais un sujet captivant, même si cela signifiait marcher à travers la broussaille.

Succombant à la curiosité, je suis allée faire un tour côté « prairie sauvage ». C’est bien de se fier à son intuition… Ce lieu foisonnait d’éléments naturels : souches, arbres tordus et essences variées, rochers, galets, eau sinueuse, bernaches, etc.

Or, chaque printemps, je revisite ce lieu avant que les herbes hautes n’envahissent les champs et deviennent difficiles d’accès.

L’importance d’un bon repérage

5 idées pour améliorer votre repérage

  • Ralentissez, prenez le temps de regarder, si vous roulez à 90km à l’heure, vous avez peu de chance de cibler un lieu potentiel.
  • Ne sous-estimez pas un emplacement, si vous notez quelque chose d’intéressant, ne serait-ce qu’une clôture ou un garage abandonné, donnez-vous la peine d’explorer les lieux à fond. Vous serez étonné de vos recherches.
  • Prenez des notes, ou enregistrez l’emplacement avec une application pour téléphone mobile, tel qu’Ephemeris ou Google Maps, et établissez une liste d’endroits à visiter. Sinon, vous risquez d’oublier.
  • Conservez les photos des sites visités comme référence, même si elles ne sont pas réussies. (Pour ma part, j’ai tendance à supprimer toutes les mauvaises photos, mais j’ai pris la bonne habitude d’en conserver quelques-unes comme référence.) Ainsi, vous pourrez vérifier au fil des mois, des saisons, les occasions à venir.

Par exemple, j’ai observé (grâce à mes archives) que durant l’hiver, alors que le froid intense commence à geler les rivières, qu’il existe une courte période au mois de janvier durant lequel les cours d’eau ne sont pas entièrement gelés.

Note à moi-même : puisque je passe maintenant l’hiver en Floride, ce renseignement ne m’est pas tellement utile, mais il l’est peut-être pour vous. 😉

  • S’il s’agit d’un terrain privé, demandez la permission. Parfois, en demandant l’autorisation, une multitude d’opportunités s’ouvre à vous.

Dernièrement, j’ai obtenu l’autorisation de photographier une vieille grange. En discutant avec le propriétaire, j’ai découvert que son terrain accueillait des chevaux, qu’une rivière coule à proximité bordée de jolies fleurs sauvages (en juin) et que possiblement je pourrais avoir accès à un lac. Le paradis !

L’importance d’un bon repérage

J’espère que ces quelques suggestions vous aideront à repérer de nouveaux sites à photographier.

Si vous désirez obtenir d’autres conseils pour réaliser de belles photos près de votre domicile, je vous recommande la lecture de mon e-book « À deux pas de chez soi ». Je suis très fière de ce produit et je l’ai écrit en songeant à vous tous qui cherchez à immortaliser la beauté qui vous entoure, cliquez ici pour en savoir davantage…


 ebook_a deux pas de chez soi

error: Ce contenu est protégé.
Couverture Ebook - 8 questions essentielles à se poser

Besoin d'inspiration ?

Je vous donne les clés pour peaufiner votre vision et améliorer vos compétences. Faisons un bout de chemin ensemble.

Pour commencer, vous pourriez consulter l'ebook : 8 Questions à se poser avant de déclencher !

Ensuite, je vous partage des conseils 2 fois par mois, pour alimentrer votre muse. 

Êtes-vous prêt ?

 

Merci de votre confiance ! Au plaisir d'échanger ! :)

%d blogueurs aiment cette page :