Comment photographier l’amitié ?

Comment photographier l’amitié ?

« Les bons amis t’aident à retrouver des choses importantes lorsque tu les as perdues, ton sourire, ton espoir et ton courage. » ~ Doe Zantamata

La semaine dernière je vous donnais des conseils pour photographier le bonheur. Cette semaine, je récidive avec le thème de l’amitié. Les occasions seront nombreuses durant la période des fêtes pour voir et revoir nos proches. Profitez de ces moments de retrouvailles pour croquer vos jolis minois et votre joie. 😉

En toute amitié

Comment photographier l’amitié ? par Anne Jutras | conseils photo | astuces | photographie

L’amitié est une valeur précieuse. Que serait la vie sans amis? Un endroit bien monotone. À mes yeux, l’amitié est comme un jardin, il faut l’entretenir si on veut le voir s’épanouir.

Un ami est là pour nous tenir la main lors d’une épreuve, porter une oreille attentive sur nos confidences, échanger des fous rires ou tout simplement pour nous tenir compagnie. Un ami n’essaie pas de nous changer (Dieu merci), il nous accepte tels que nous sommes, avec nos qualités ET nos défauts.

Dans la vie mouvementée de tous les jours, pleine à craquer de choses à faire, il reste parfois peu de place pour la camaraderie. La famille, le boulot, les obligations passent avant tout. Vous vous promettez de vous voir « un jour ». Et ce jour ne vient jamais.

Je compatis, je suis dans le même bateau. Il faut remédier à cette situation, et intervenir aujourd’hui même.

Qu’en dites-vous?

Donner signe de vie

Il existe maintes façons de rester en contact; Skype, Facebook, un texto, un courriel, mais rien ne remplacera la rencontre en chair et en os.

Croyez-moi, je sais d’expérience, que la meilleure tactique pour voir une amie est de fixer un rendez-vous sur son calendrier, avec une alarme. Sans quoi, avec les fêtes qui approchent à pas de géant, il y a de fortes chances que je passe à côté. Et ce serait bien dommage.

Avez-vous un ami (ou une cousine) avec qui vous aimeriez partager un moment précieux?

Donnez-lui un coup de fil dès aujourd’hui et invitez-le à prendre un café (ou un thé, ou une tisane, ou un chocolat chaud (miam!)). Apportez votre appareil photo et immortalisez votre rencontre.

Faites en sorte que décembre soit un mois mémorable… en photos!

Voici quelques idées pour photographier votre rencontre : 

Côté technique

Assurez-vous d’avoir suffisamment de lumière, haussez les ISO au besoin. Installez-vous près d’une fenêtre afin d’obtenir la meilleure lumière possible. Pour les téléphones intelligents, maintenez le doigt plus de 2 secondes sur l’écran, et déplacez le curseur vers le haut jusqu’à la scène soit bien éclairée.

1-Photographier le décor

Comment photographier l’amitié ? par Anne Jutras | conseils photo | astuces | photographie

Certains lieux publics ont un décor à faire rêver et peuvent devenir, à eux seuls, de belles occasions photographiques.

  • Un mur de briques aux tons chauds, un assortiment de bibelots éclectiques, une collection de miroirs irrésistibles, ou ces meubles antiques qui font chanter votre cœur.
  • Si vous êtes mal à l’aise à prendre les photos, demandez la permission, une fois l’autorisation obtenue, vous vous sentirez plus confortable.

Ces photos servent à raconter une histoire, représentant le début d’un moment unique. Trop souvent, on néglige de photographier les lieux visités, sous prétexte que nous n’avons pas le temps, ou qu’ils manquent d’intérêt.

2-Saisir les détails

Comment photographier l’amitié ? par Anne Jutras | conseils photo | astuces | photographie

Si vous partagez un repas (qu’il soit frugal ou copieux) pourquoi ne pas le photographier? Oui, oui! Oh, pour certains, c’est du déjà vu (à la tonne sur Instagram), mais voilà une excellente façon de peaufiner votre regard.

  • Changez votre perception, au lieu de regarder un banal assortiment d’assiettes, voyez une délicieuse juxtaposition de courbes et de textures.
  • Variez votre prise de vue en vous plaçant au-dessus de la table, montez sur une chaise s’il le faut. Un angle en plongée donne une perspective vraiment intéressante, les éléments se présenteront sous forme de ronds et de lignes.
  • Rapprochez-vous et faites de gros plans.

Vous ne regarderez plus votre futur repas de la même manière! 😉

3-Isoler une partie du sujet

Comment photographier l’amitié ? par Anne Jutras | conseils photo | astuces | photographie

Vous pouvez décider d’inclure votre ami au complet, ou bien de mettre l’emphase sur une partie de son corps, comme ses mains tenant une tasse de café fumant.

Astuce : installez-vous près d’une fenêtre pour avoir la  meilleure lumière possible.

  • Isoler un fragment du sujet, sans le montrer au complet, voire couper la tête (je vous donne la permission) permet de créer des images plus graphiques.
  • Ici, on brise les règles.

4-S’inclure dans le décor

Comment photographier l’amitié ? par Anne Jutras | conseils photo | astuces | photographie

En tant que photographes, nous avons (trop) tendance à ne pas nous inclure dans la cadre. Levez la main, ceux qui ont pris les photos du dernier party de Noël, sans avoir une sacrée photo de vous? (Main levée!)

  • Tournez la caméra vers vous et votre ami, et faites un autoportrait en duo.
  • Le retardateur sera pratique, il vous empêchera de vous contorsionner et d’avoir l’air pincé.
  • Riez aux éclats, exagérément (ça vous détendra), vous serez étonnés des résultats.
  • Prenez plusieurs photos, pour vous réchauffer, la dernière sera sans doute la plus réussie.

5-Faire des grimaces

Comment photographier l’amitié ? par Anne Jutras | conseils photo | astuces | photographie

Une fois la pose classique réalisée, lâchez votre fou et exécutez une série d’images en improvisant des grimaces. Fou rire garanti! Les photos ratées seront sans doute les meilleures.

Voili, voilà!

J’en profite pour souhaite un très beau temps des fêtes en compagnie de vos proches.

On se revoit l’année prochaine.

❤ Anne

Quand la photographie change votre perception de la vie

Quand la photographie change votre perception de la vie

Que représente pour vous la photographie ? Un simple passe-temps ? Une forme d’évasion ? Une occasion de rapporter de magnifiques photos de voyage ? De croquer des moments inoubliables ?

Pour moi, c’est tout cela, mais en 2009 un aspect, qui m’était encore inconnu à l’époque,  est venu s’ajouter à cette liste. Par la suite, ma vision de la photographie (et de la vie) s’en est trouvée transformée.

À jamais…

Pour vous aider à mieux comprendre, j’aimerais faire un retour dans le passé. J’ai été initiée à la photographie dans ma jeunesse par ma mère. L’œil aux aguets et avide de capturer tout ce qui passait autour d’elle, elle ne ratait jamais une occasion de sortir son appareil photo. Pas un seul réveillon de Noël, anniversaire, réunion familiale ou pique-nique n’a été épargné. À mes yeux, la photographie signifiait immortaliser les moments précieux. Des plus importants aux plus anodins. Point à la ligne.

Quand la photographie change votre perception de la vie, par Anne Jutras, artiste photographe

Lorsque je me procure mon premier appareil photo, en1980, je choisis un autre chemin : celui de la nature. J’explore la beauté sauvage des paysages et rapporte des images évocatrices de liberté et d’espace.

Au fil des années, la photographie prend divers tournants. Photo souvenir, photo de paysage, de voyage, de mariage (toutes mes amies se marient!), de baptême (et fondent une famille). Bref, la photo dans tous ses états.

Or, en 2009, un événement majeur vient freiner mes élans. Un divorce. Ma vie change et mes habitudes sont bouleversées. Je déménage, seule, et m’adapte à ma nouvelle vie. La photographie, qui était pour moi une source de plaisir, est reléguée aux oubliettes. De toute façon, je n’ai pas la tête à ça, ni même envie de sortir mon appareil photo – que j’ai soigneusement rangé dans l’une des  boites « à déballer un jour ».

Quand la photographie change votre perception de la vie, par Anne Jutras, artiste photographe

Et ce jour arriva…

Nous sommes en juin, l’air est tiède et propice aux balades. Il y a un moment que je songe à reprendre la photographie. J’y songe, sans grande conviction. Les circonstances ne s’y prêtent guère. Au fond, je n’en vois pas l’utilité.

Faire de la photo, ça sert à quoi ? Qu’est-ce que je vais photographier ? Des pissenlits ?

Rien n’est digne d’intérêt dans le coin, me dis-je. J’étais loin de me douter que j’étais dans l’erreur. Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais une pulsion intérieure m’a incitée à sortir mon appareil photo et à aller me promener au grand air.

En mettant le nez dehors, je constate à quel point la lumière est douce et enveloppante. Elle souligne chaque détail avec délicatesse et tisse un liseré d’or sur le pourtour des feuilles. La nature m’apparait plus belle que jamais.

Quand la photographie change votre perception de la vie, par Anne Jutras, artiste photographe

Ou est-ce ma vision qui a changé ?

Mon œil se délecte et mon âme se réjouit. J’explore et savoure le moment présent. L’appareil photo m’aide à reconnecter avec mon essence et avec ce qui m’entoure. Je suis à l’affut de la lumière, mais en réalité, je suis à la recherche de ma propre lumière. Celle qui irradie. De l’intérieur.

À partir de ce jour, j’ai pris conscience que la photographie est un outil précieux pour me retrouver et me sentir bien. Un état d’être que l’on pourrait résumer en un mot : bonheur.

Article relié : 21 Bienfaits que procure la photographie dans votre vie 

Et vous, qu’est-ce que la photographie vous procure ?

Quand la photographie change votre perception de la vie, par Anne Jutras, artiste photographe

 

Créer des images pour accueillir le calme

Créer des images pour accueillir le calme

Partir en quête d’images dans le seul but de trouver la paix intérieure.
De se déposer et d’accueillir le calme.
Sans autre exigence que de se sentir bien.

Si vous êtes photographe, cette notion d’accueillir le calme vous échappe peut-être. Votre attention est plutôt orientée sur la réussite de *LA* bonne photo, celle qui vous transmettra une satisfaction personnelle. Dans le cas contraire, la déception volera la place de votre sentiment d’accomplissement et le calme ne se pointera pas.

Par ailleurs, si vous n’êtes pas photographe, vous n’avez sans doute jamais envisagé d’utiliser la photographie comme moyen de détente. Cette activité vous semble passablement complexe (là-dessus, vous n’avez pas tort…), et l’idée d’apprendre la photographie pour accueillir le calme vous apparait hautement illogique.

À vrai dire, pour bénéficier de cette approche vous n’avez pas à maitriser la technique. Ni à apprendre quoi que ce soit. Pas du tout ! Au contraire, le lâcher-prise est de mise.

Plus vous serez ouvert à la spontanéité, plus vous ressentirez les bienfaits de la photographie.

Créer des images pour accueillir le calme, par Anne Jutras, artiste photographe

Voici des pistes pour accueillir le calme via la photographie

Partir sans attente (sans but)

Tout d’abord, délaissez les attentes de la photo trophée ou l’apprentissage de la technique. Ici, le mot d’ordre est dé-ten-te. On ne performe pas. On oublie la technique et tout ce que vous avez appris sur la photo. Partez à neuf et cultivez l’esprit du débutant.

Prenez votre appareil pour croquer les petits instants fugitifs qui émaillent votre vie. Empruntez les rues de votre quartier ou allez dans votre parc favori.  C’est parti !

Se détacher de la perfection

Vous avez droit de rater vos photos ! Autorisez-vous l’imperfection. Surpris ? Ce détachement vous permettra de mieux saisir l’instant présent et de plonger dans le processus créatif, et non dans l’ultime résultat.

Sachez que lorsque vous focalisez sur un but précis (je-veux-réussir-cette-photo), vous vous projetez dans le futur et perdez le contact avec votre environnement. Vous risquez de ne pas voir cette lumière qui danse dans les arbres. Trop préoccupé à produire le bon résultat… là-bas.

Profitez du moment présent et ouvrez grand les yeux. Regardez autour de vous et quand vous voyez quelque chose qui vous plait, déclenchez !

Créer des images pour accueillir le calme, par Anne Jutras, artiste photographe

Laisser le hasard guider vos pas

Partir sans but, sans destination précise peut réserver de belles surprises. Je l’ai expérimenté à maintes reprises. Le regard est aux aguets, allumé et, en même temps, émerveillé, puisque les attentes ne voilent pas notre vision. Ici, tous les lieux sont permis, même votre quartier que vous connaissez comme le fond de votre poche.

Laissez-vous éblouir (ou guider) par l’inattendu. Bonheur assuré !

Créer des images pour accueillir le calme, par Anne Jutras, artiste photographe

Cliquer pour se reconnecter

Chaque clic réalisé vous rapproche de votre essence. De cette zone intérieure qui a soif de bienêtre. La photographie, détachée de toute attente, s’apparente à la méditation.  On observe, parfois en contemplation, d’autre fois en action, totalement absorbé par les images à produire. Immergé dans le processus créatif.

Prenez le temps de vous arrêter, que ressentez-vous ? Soyez à l’écoute. Prenez contact avec votre être, et écoutez ce qu’il vous murmure.

Pour ma part, quand je vis des tensions dans ma vie, une sortie photo est l’activité idéale pour  me détendre et accueillir le calme.

Créer des images pour accueillir le calme, par Anne Jutras, artiste photographe

Vivre l’instant présent

La photographie déteint cette qualité extraordinaire de nous ramener dans le moment présent. Une bulle intemporelle se créer durant votre processus créatif et vous plonge, littéralement, dans le présent. Y’a pas de danger que les factures se pointent ou que le voisin vous importune, à moins que vous déambuliez dans son jardin. Hi ! Hi !

Votre attention est tournée là où vous êtes, ici et maintenant.

Créer des images pour accueillir le calme, par Anne Jutras, artiste photographe

Être à l’affut de la beauté

Maintenant, tout ce qu’il vous reste à faire et d’être à l’affut de la beauté. Où de petits riens anodins qui, sous votre œil avisé, se transformeront en œuvre d’art. Si un sujet a vraiment attiré votre attention, attardez-vous. Mais attention, vous risquez de perdre la notion du temps.

SVP partagez avec vos ami(e)s non-photographes afin qu’ils en découvrent les bienfaits ! 

Créer des images pour accueillir le calme, par Anne Jutras, artiste photographe | Bien-être | Photographie | Art thérapie | Photo thérapie | Conseils photo

La Nature et Moi

La Nature et Moi

J’avais neuf ans lorsque j’ai découvert ma passion pour la nature.

Mon père, quant à lui, réalisait un rêve, vivre sur une ferme.

Ma mère, heureuse de vivre une nouvelle expérience, l’a suivi avec joie.

Ma petite sœur, trop petite pour réaliser ce qui se passait, n’a pas rechigné et s’est laissé entrainer.

La nature et moi

Moi et ma chienne, Finette (13 ans)

Pour ma part, j’avais hâte de déménager de la ville à la campagne. J’étais excitée, parce que j’allais prendre l’autobus et diner à l’école. En fait, j’ignorais ce qui m’attendait, mais de nouvelles aventures se tramaient à l’horizon et je trépignais d’impatience de les vivre.

Toutefois, habituée de jouer avec 20 ami(e)s à la fois (les ruelles sont vraiment un lieu hors pair pour se faire des copains), j’étais triste à l’idée de les quitter.

J’en ai fait mon deuil…

La nature et moi, ma découverte de la nature, par Anne Jutras, artiste Photographe

Le lendemain d’une tempête de neige, hiver 1970

Car, dans ma nouvelle demeure, je n’avais aucun ami à proximité. C’est faux, une voisine. Mais elle préférait jouer avec ses poupées. J’avais beau insister (au désespoir de ma mère), en lui téléphonant tous les jours pour l’inviter à jouer avec moi, rien ne la dissuadait de quitter ses fichues poupées. Une lubie. Enfin, je n’ai jamais compris pourquoi elle aimait tant jouer avec ses « amies imaginaires » et non avec moi. 😉

Toujours est-il, qu’en pénurie d’amis, je me suis tournée vers mon terrain de jeu. 125 arpents de terre. Wahou ! Pour une fillette, c’était immense !

La nature et moi, ma découverte de la nature, par Anne Jutras, artiste Photographe

Camping sauvage avec des amies. (13 ans)

Et c’est là que le coup foudre a eu lieu entre moi et la nature.

Je m’évadais, m’inventais des jeux, partais à la recherche d’items précieux oubliés par les générations précédentes. J’étais une exploratrice ! J’y trouvais aussi la paix, le calme que la société, en général, ne me procurait pas. La turbulence des adultes m’étourdissait. M’intimidait. Je préférais de loin me réfugier dans la nature. Elle m’a toujours accueillie avec sérénité et amour.

Aujourd’hui encore, c’est le même sentiment qui m’habite lorsque je m’évade au cœur de la forêt. Un sentiment de paix et de plénitude qui s’harmonise parfaitement bien avec mon côté sauvage…

 À votre tour, comment avez-vous découvert votre passion pour la nature ?

 

21 Bienfaits que procurent la photographie dans votre vie

21 Bienfaits que procurent la photographie dans votre vie

Les bienfaits que procure la photographie sont multiples. De prime abord, quand on pense à la photographie, on songe immédiatement à apprendre une nouvelle technique, à connaitre son boitier, à s’adapter au numérique, à maitriser les logiciels de traitement d’image et touuuute la complexité que génère ce type de médium. Ouf !

Outre le fait d’être technique — et complexe par moment (je vous l’accorde) —, vous pouvez bénéficier de plusieurs bienfaits qui apporteront une sérénité dans votre quotidien, et vous permettront de développer des qualités et des habiletés insoupçonnées.

21 Bienfaits que procure la photographie dans votre vie et que vous ne soupçonnez même pas!

1-Insuffle un sentiment de plaisir

Le plaisir est l’un des premiers bienfaits que procure la photographie. Tout le processus relié à l’activité, la prise de vue, le contact avec notre environnement, la relation que nous établissons avec notre sujet, le visionnement des images et le partage contribuent à hausser notre sentiment de bonheur.

2-Permet de focaliser sur le moment présent

La photographie de par son processus d’analyse et de contact visuel avec le sujet, nous amène à être présent dans l’ici et maintenant. Toutes nos pensées sont focalisées sur ce qui se passe à l’instant précis, attentif à ce qui nous entoure, pour ne rien manquer. 😉

3-Favorise la pleine conscience

Dans un monde sans cesse à la course, la photographie nous invite à ralentir et à ressentir ce qui se passe non seulement à l’extérieur, mais aussi s’ouvrir à ce qui se passe en nous. Et à vivre pleinement le moment qui nous est accordé.

4-Ouvre les yeux sur le quotidien

Votre environnement vous parait banal? Adonnez-vous à la photographie pendant quelques jours. Portez attention aux menus détails, vous verrez votre regard s’épanouir, votre perception se modifier. Ne soyez pas surpris si l’ordinaire devient tout à coup… extraordinaire.

21 Bienfaits que procure la photographie

5-Favorise la découverte de son environnement

Regarder à travers un objectif incite à voir le monde d’un autre œil, à l’affut de lieux ou de gens à photographier. Par ailleurs, les objets oubliés, parce que vous ne les considérez plus, auront un attrait renouvelé et deviendront des sujets de prédilection pour votre passetemps.

6-Éveille l’attention et accrois la concentration

Que vous soyez novice ou avancé, votre attention est toujours sollicitée. Que vous soyez à l’affut de forme ou de ligne, d’une lumière à capturer, ou d’un sujet à mettre en valeur, vous déployez une concentration soutenue, stimulant ainsi votre niveau de perception visuel.

7-Chasse les soucis quotidiens

Les problèmes quotidiens, sans qu’ils soient monstrueux, bousillent parfois le moral. Une façon simple et efficace de réduire ce stress est d’effectuer une sortie photo d’une quinzaine de minutes. Votre attention sera dirigée ailleurs, et très vite vous oublierez vos préoccupations. Vous serez le premier à vouloir prolonger votre activité. 😉

8-Procure une grande détente

Après avoir fait une série d’images, pour le plaisir (et non pour réussir la photo trophée du jour), votre niveau de stress diminue et peu à peu un bien-être s’installe. Les tensions sont relâchées, et votre corps ressentira une détente salutaire.

21 Bienfaits que procure la photographie

9-Cultive votre sens de la beauté

Au fil de vos sorties photo, vous observez votre environnement d’un autre œil, votre regard s’aiguise. Vous portez attention et apprenez à mieux voir, à apprécier aussi. Or, ce qui au premier abord vous apparaissait intéressant devient tout à coup digne d’intérêt.

10-Éveille la curiosité

Vous aurez envie d’explorer des lieux ou des sujets moins connus. Votre soif d’apprendre vous poussera à parcourir différentes avenues, à visiter des régions encore inconnues, afin d’élargir votre expérience.

11-Améliore la mémoire

Avouons-le, la photographie nous incite à apprendre de nouvelles techniques et connaitre les paramètres disponibles sur nos appareils. Ce faisant, elle fait travailler nos méninges et stimule notre masse cérébrale.

21 Bienfaits que procure la photographie

12-Votre sens de l’anticipation s’affine

Si vous faites de la photo d’action, vous avez intérêt à prévoir le coup. Tout peut arriver au moment où l’on s’en attend le moins. On garde l’œil ouvert, paré à toute éventualité. Toutefois, il n’y a pas que la photo d’action qui se prête à cette consigne. Se tenir prêt à déclencher peut, parfois, faire toute la différence du monde.

13-Exerce votre patience et votre persévérance

La photographie ne s’apprend pas du jour au lendemain, je ne vous dévoile rien. La patience et la persévérance deviendront des bienfaits et des qualités hautement recherchées. Avec la pratique, beauuuucoup de pratique, vous obtiendrez les résultats escomptés. 😉

14-Sollicite la créativité

La photographie permet d’éveiller notre muse, de nous mettre au diapason de la créativité. On peut imaginer des mises en scène loufoque, créer des images artistiques ou tout simplement explorer l’infiniment petit avec le nouvel objectif macro que l’on vient de se procurer. Peu importe le sujet, nous serons transportés dans le processus de la création.

21 Bienfaits que procure la photographie

15-Dépasser nos peurs

Lorsque nous sortons de votre zone de confort, en expérimentant une approche photographique nouvelle, comme prendre des inconnus en portrait par exemple, nous apprenons à dépasser nos peurs et à nous faire confiance.

16-Fais grandir la confiance en soi

Vous revenez à la maison avec des photos qui vous plaisent. Vous êtes, par moment, agréablement surpris des résultats, ce constat vous procure satisfaction et un sentiment d’accomplissement. Que vous soyez étonné ou enchanté, vous allez vouloir récidiver l’expérience, ainsi vous bâtirez une confiance en votre pouvoir créateur.

17-Facilite l’interaction avec le monde extérieur

Peu importe votre domaine de prédilection, que ce soit le portrait, la photo de rue, ou de nature, le contact que vous entretenez avec votre sujet contribue à faciliter la communication. Une connexion s’établit, silencieuse, au niveau du cœur. Vous vous sentez « branchez », vous entrez alors en contact avec le sujet, favorisant l’échange avec le monde extérieur.

18-Invite à s’exprimer

L’un des bienfaits de la photographie est de pouvoir exprimer en images ce que l’on ressent intérieurement. Elle permet d’entrer en contact avec nos richesses intérieures,  et de faire émerger notre essence créatrice.

21 Bienfaits que procure la photographie

19-Développe la sensibilité et l’émerveillement

Nos sens s’aiguisent, nous réagissons à notre environnement, nous sommes plus sensibles aux beautés qui nous entourent; les fleurs, le voisinage, la lumière du soir, un rayon de soleil. Tout devient prétexte à l’exploration visuelle, et du coup, notre sensibilité se développe et notre regard s’émerveille.

20-Aiguise notre sens de l’observation

Permet d’être à l’affut de détails qui autrement nous échapperaient. Nous devenons plus attentifs, nous analysons, scrutons, repérons et interprétons notre environnement afin de créer des images uniques.

21-La photographie s’adapte à votre personnalité

Si vous êtes de caractère introverti, vous opterez sans doute pour des éléments calmes et paisibles, comme la nature. À l’inverse, une personne extravertie choisira des sujets qui fournissent une interaction plus importante, comme le portrait. Si vous vivez des épreuves, ou traversez des moments difficiles, la photographie deviendra un exutoire, et vous pourrez vous évader dans une activité rassurante et réconfortante.

21 Bienfaits que procure la photographie

Et vous, connaissez-vous un autre bienfait à rajouter?

Écrivez-le dans les commentaires, et allongez la liste!

N’hésitez pas à partager, si vous aimez.

21 Bienfaits que procure la photographie dans votre vie

Coucher de soleil : pourquoi les attentes peuvent nuire à notre vision

Coucher de soleil : pourquoi les attentes peuvent nuire à notre vision

Quand j’ai commencé à m’intéresser sérieusement à la photographie de paysage, pour en vivre, je ne visais que sur les ciels époustouflants. Pour réussir un coucher de soleil, les standards de beauté recommandaient un ciel rempli de nuages, éclaboussés par les couleurs du couchant. De quoi vous en mettre plein les mirettes.

À l’époque, quand je partais faire de la photo, mes attentes étaient très élevées. Obnubilé par la photo « wow », mon esprit créatif était davantage orienté vers le résultat, et non le processus. Aveuglée par cette fixation, je ne voyais pas les autres possibilités qu’un paysage peut offrir.

Si un lever ou coucher de soleil ne s’avérait pas spectaculaire, j’étais déçue. Parfois, je quittais tout bonnement un lieu, me disant que les chances de faire de bonnes photos étaient plutôt nulles.

Mais au fil du temps, je me suis éloignée de ces standards rigides, et j’ai commencé à savourer l’instant présent, tel qu’il se présente à moi. Ma vision, du coup, s’est élargie. Oh, bien sûr, l’espoir de voir un ciel empourpré est toujours présent, mais je n’y attache plus autant d’importance.

« Vivre l’instant présent, c’est bien davantage qu’un principe soutenu par les esprits éclairés ; c’est une vertu du photographe. » David Duchemin

L’essentiel, pour moi, est de revenir d’une sortie photo avec un sentiment de bien-être. D’expérimenter un moment de plénitude et ressentir l’harmonie qui m’habite quand les attentes m’ont abandonnées.

Article relié ⇒ Combiner la photographie à la méditation pour en retirer les bienfaits. 

les attentes nuisent à notre vision

Bref, j’ai fait la paix avec mes attentes.

Et j’espère qu’il en est de même pour vous. C’est tellement moins frustrant. Disons-nous que si le résultat n’est pas comme nous l’avions imaginé, il y aura toujours une prochaine fois.

Et si un ciel ne présente aucun nuage, eh bien, qu’à cela ne tienne. En photographie, on apprend à s’adapter aux imprévus.

Aujourd’hui, je vise davantage sur le processus que sur le résultat.

Et vous, quelle importance accordez-vous au résultat ? Je suis curieuse de savoir…

error: Ce contenu est protégé.