3 Types de Bokeh pour Enjoliver vos Photos

3 Types de Bokeh pour Enjoliver vos Photos

Avez-vous envie d’ajouter un effet bokeh à vos photos ? Vous trouvez que le terme sonne Chinois ? En fait, le mot bokeh (prononcer bokè) est d’origine japonaise et désigne le flou artistique reproduit devant et derrière le sujet.

En photographie de fleurs, ou tout autre style, il rehaussera une image « correcte » en une image poétique et stylisée. Peut-être l’avez-vous déjà reproduit, sans vraiment savoir comment vous y êtes parvenu.

Voici quelques conseils pour réussir un joli bokeh :

⇒ Vous n’avez pas besoin de vous procurer un objectif spécial. Tous les objectifs peuvent reproduire l’effet bokeh. Cela dit, en photographie de fleur, un objectif macro ou une longue focale (100mm et plus) faciliteront la création du bokeh.

⇒ Le choix de l’ouverture est important; le plus grand possible (f/petit chiffre).

⇒ Choisir un arrière-plan éloigné. Déplacez-vous au besoin pour faire ressortir les détails, mais attention à ne pas surcharger votre scène.

Voici 3 Types de bokeh qui rehausseront vos photos de fleurs

1-Bokeh : Rondelles de lumières

Ce type de bokeh est de loin, le plus populaire, mais pas le plus facile à réaliser. Vous devez porter une attention particulière à l’arrière-plan. Avant de déclencher, donnez-vous la peine de jeter un œil à ce qui se passe derrière votre sujet. S’il y a du soleil, c’est encore mieux, la définition des rondelles sera plus perceptible.

Effet bokeh en photographie : rondelles de lumières

Effet bokeh en photographie : rondelles de lumières | Tuto comment créer un bokeh | Conseils et astuces photo | Photos de fleurs

2-Bokeh : Silhouette indistincte en arrière-plan

Quoi de plus joli que les silhouettes (à demi flouté) en guise de toile de fond. Elles peuvent servir à raconter une histoire ou à complémenter le tableau. Encore une fois, prenez le temps d’explorer, de tourner en rond (sans vous étourdir, hein) et de positionner les formes susceptibles d’égayer votre image. Pensez à ouvrir grand, pour flouter l’ensemble, mais attention à ne pas surcharger votre composition.

Effet bokeh en photographie : silhouette à demi flouté

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

3-Bokeh : Contraste de couleur

Dans ce type de bokeh, tout objet en arrière-plan perd de sa lisibilité (à vrai dire, on peut le voir, mais pas le distinguer, nuance) . Les silhouettes se mêlent les unes aux autres, perdant ainsi toute forme reconnaissable, tel un tableau abstrait. Ici, l’astuce est de se transformer en détective et vraiment, vraiment, bien sonder les silhouette en question. Histoire de les déformer comme il se doit, tsé.

Effet bokeh en photographie : contraste de couleur

Autre exemple : 

effet bokeh : arrière-plan flouté

Conclusion

J’espère que ces 3 types de bokeh vous donnerons des idées à explorer. Si vous avez des questions ou des suggestions d’article de blog, n’hésitez pas à me le laisser savoir.  À bientôt !
Anne 🙂

3 Types de Bokeh pour Enjoliver vos Photos

5 raisons pourquoi vous devriez photographier les fleurs

5 raisons pourquoi vous devriez photographier les fleurs

Aussi loin que je me souvienne, les fleurs m’ont toujours attirées. Dès ma première acquisition de mon boîtier numérique, en 2007, j’ai ajouté un objectif macro (60mm) à mon équipement.

J’ignorais, à cette époque, que ce petit objectif allait avoir un gros impact sur ma façon de réaliser mes photos.  

Par contre, je savais que j’aimais photographier de près, de trèèès près même. Ça rejoint mon style photographique. J’adore m’attarder sur les détails, prendre le temps d’observer, d’admirer, sans rien bousculer. On pourrait appeler ça de la slow photographie.

Ressentir. S’éblouir de l’étonnante beauté de la nature. Sourire aux couleurs, à la lumière, à la vie qui se déploient autour de nous.  Prendre le temps de connecter avant de déclencher.

Intuitivement, j’ai fait le bon choix. Mais ce n’est qu’en 2014, en découvrant la photographe Kathleen Clemons, que j’ai réellement nourri cette passion pour la photographie de fleurs. Visiter sa galerie est un enchantement pour les yeux.

Les fleurs. Un sujet qui, de loin, est séduisant. Mais en prenant soin de s’attarder sur les menus détails, on se rend compte de l’infinie richesse qu’elles camouflent. Un heureux mélange de lignes, de courbes, de textures, de grâce et d’élégance.

Voici 5 raisons pour lesquelles vous devriez vous aussi photographier les fleurs

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

1-Peaufine votre sens de l’observation

Si vous désirez photographier les fleurs sous un angle avantageux, vous avez intérêt à les observer attentivement. Au premier regard, les pétunias (ou les roses) sont magnifiques. Mais en s’y approchant, on se rend compte que les pétales comportent une complexité qui n’est pas facile à photographier.

Au premier coup d’œil.

Avant de déclencher, prenez le temps de les contempler. Penchez-vous, regardez-les sous une autre perspective que celle bien connu, à la hauteur des yeux. Soyez à l’affût d’une fleur à l’écart des autres ou d’un pétale recourbé qui semble rebelle.

Cette particularité rendra votre image encore plus unique.

Article relié ⇒ Macro, Proxy, Plan rapproché : quelle est la différence ? 

Poésie du soir

2-Exerce votre patience

Vous ne réussirez pas toujours à capter la beauté des fleurs. Plusieurs photos seront nécessaires avant d’obtenir l’effet désiré. Certains jours vous ne reviendrez avec aucune image satisfaisante.

Arrière-plan surchargé, trop surexposé, trop flou, trop bof… Alouette !

Un paquet de raisons pour remettre en question votre talent de photographe. Votre sentiment de réussite en prendra un coup. Je comprends, j’ai passé par là. Oui, oui !

Le mot d’ordre est… PATIENCE. Dit comme ça, ça paraît simpliste. Je sais. Mais quand vous expérimentez un nouveau style, vous traverserez des épisodes d’échec. C’est normal.

La meilleure solution est de per-sé-vé-rer. Recommencez. Encore et encore. La photographie de fleurs n’y échappe pas.  La patience vous récompensera. Promis.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

Découverte d'un monde insoupçonné

3-Découverte d’un monde insoupçonné

Quand on parle de photographier les fleurs, on s’imagine qu’il s’agit de prendre la plante dans son ensemble. La tige, le feuillage et, bien sûr, la fleur.

Pouf ! On a fait le tour ! Un instant papillon, c’est beaucoup plus créatif que ça. 😉

Il y a vraiment un monde insoupçonné, si vous vous y attardez. Tant pour les insectes, les papillons, les abeilles qui égayeront vos spécimens, que par l’aspect gracieux des pétales.

Dans un mètre carré, vous détecterez une pléiade de créatures vivantes ainsi que des formes graphiques à exploiter. Donnez-vous la peine d’explorer plus loin. Approchez-vous et éclatez-vous.

Il y a tout un monde à découvrir !

Article relié ⇒ 8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Fleur Iris

4-Développe votre expression artistique

Photographier les fleurs en soi n’est pas si compliqué. Ce choix peut paraître ordinaire. Détrompez-vous. C’est un sujet en or pour développer votre style artistique. Par sa richesse de détails, vous pouvez réaliser une panoplie d’images saisissantes ou épurées, selon votre vision.

En passant par le minimaliste, le graphique, l’abstrait. Ou approfondir davantage, et créer des perles d’images qui évoquent poésie, délicatesse, charme. De multiples possibilités s’offrent à vous.

La seule limite est votre propre perception. Soyez ouvert et expérimentez.

Article relié ⇒ Développer sa vision artistique

Améliore votre technique

5-Améliore votre technique

Un grand avantage, à bien des égards. Qui ne souhaite pas améliorer sa technique photographique ? Apprendre à mieux voir est essentiel, mais connaître la profondeur de champ, la distance minimale de votre objectif, maîtriser l’exposition et créer de délicieux floutés sont des paramètres indispensables. Les maîtriser enrichie votre satisfaction.

La photographie de fleur permet d’explorer cette avenue. De nous perfectionner tout en peaufinant notre vision.

Avec la patience, la persévérance, la passion aussi vous parviendrez à produire des images qui reflètent votre style photographique.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

Et vous, avez-vous déjà exploré la photographie de fleurs ?

 

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Si vous cherchez des idées pour égayer vos photos printanières, je vous suggère de photographier les fleurs de sous-bois. Il faut toutefois s’y adonner au bon moment, car elles fleurissent durant une courte période de temps, au printemps. Elles se gorgent du soleil éclatant qui inonde la forêt avant l’apparition des feuilles.

Partez tôt au printemps (au Québec, ce sera fin avril début mai). Installez votre objectif macro, haussez les ISO pour obtenir une vitesse suffisante et scrutez les boisés à la recherche de ces beautés éphémères.

Voici des conseils simples pour photographier les fleurs au printemps.

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

S’installer au niveau du sol

Les fleurs de sous-bois n’ont parfois que quelques centimètres. Alors, la meilleure façon de les photographier est de se placer à leur niveau. Apportez un tapis de sol (préalablement coupé en un petit carré) que vous pourriez utiliser pour protéger vos genoux et vos coudes.

Installez-vous confortablement et cliquez !

Soigner sa composition

Attention aux éléments perturbateurs. Faites un « nettoyage » autour des fleurs de sous-bois, en enlevant délicatement les feuilles et/ou les branches. Ces objets, lorsque floutés, deviendront des masses imposantes et détourneront le regard.

Astuce : Jouez à la police et faites la patrouille de bords de votre cadrage. Y a-t-il un intrus ? Allez, ouste !

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Choisir une grande ouverture (f/petit chiffre)

Pour optimiser le flou d’arrière-plan, optez pour une grande ouverture. Notez que plus vous serez près de votre sujet, plus le fond sera flou.

Dans l’incertitude, réalisez plusieurs clichés avec diverses ouvertures.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Photographier à l’ombre

Une lumière dure peut ruiner le détail délicat d’une fleur et créer des formes à haut contraste. L’idéal est de la photographier à l’ombre afin d’adoucir l’ensemble. Les journées nuageuses sont parfaites pour ce type d’image.

Astuce : Servez-vous de votre corps ou de votre main (si votre bras est assez long, héhé) pour créer de l’ombre.

Utiliser un diffuseur

Ajoutez un petit diffuseur (30 cm) à votre sac photo. Servez-vous-en pour atténuer la lumière intense d’une journée ensoleillée.

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Choisir l’heure dorée

À cette heure, la lumière est plus douce. En vous positionnant dans le bon angle, vous pourriez ajouter des flares à votre image. Ou encore, illuminer votre photo d’un joli bokeh. Yéééé !

Article relié : Comment réussir un joli bokeh 

Photographier  à contre-jour

Placez-vous de sorte que la lumière éclaire votre sujet par l’arrière. Ce type d’éclairage met en valeur les fleurs de sous-bois. En optant pour ce type de prise de vue, prenez soin d’appliquer des corrections d’expositions, en surexposant votre temps de pose.

ATTENTION  à ne pas brûler les hautes lumières, vérifier votre histogramme pour vous en assurer.

Article relié ⇒ Photographier en contre-jour pour réaliser des images saisissantes ! 

8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Varier la perspective

Jouez avec les points de vue. N’hésitez pas à prendre des positions bizarres pour obtenir des points de vue intéressants. Déplacez-vous à droite, à gauche en gardant un œil dans votre viseur. Il vous sera plus facile de percevoir les compositions qui fonctionnent.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

7 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Voilà, j’espère que ces idées vous aideront à capturer la beauté de ces fleurs. Bonne photo printanière ! 

7 idées pour égayer vos photos printanières

7 idées pour égayer vos photos printanières

Je ne sais pas dans votre coin de pays, mais au Québec, le printemps tarde à faire éclore les fleurs. Bon, je sais, c’est toujours la même rengaine chaque année, mais je vous jure que cette année, c’est PIRE.

La preuve, tout est au ra-len-ti. Même l’éclosion des bourgeons semble être en suspension.

Ne pas se fier aux apparences

Dans son ensemble, la nature encore endormie, dépouillée d’attrait, peut vous apparaître sans intérêt. Mais si vous prenez le temps de regarder, de vous arrêter quelques instants, vous y trouverez d’étonnantes merveilles.

Voici 7 idées pour illuminer vos photos printanières  

8 idées pour égayer vos photos printanières

1- À deux pas de chez soi 

Vous n’êtes pas obligé de voyager très loin pour réaliser vos photos printanières. Il peut s’agir de votre cour arrière, d’un champ abandonné à proximité, d’une forêt. Ou même les arbres qui commencent à arborer de jolis bourgeons.

Ebook à téléchargerPhotographier à deux pas de chez soi

2- Tirez profit de la pluie 

Les pluies abondantes procurent une occasion unique de photographier l’eau qui ruisselle sur les plantes, ou encore les ruisseaux qui se gorgent d’eau.

Pour garder votre équipement au sec, procurez-vous une pochette à l’épreuve de la pluie, ou encore installez un support de fixation pour maintenir un parapluie sur votre trépied.

8 idées pour égayer vos photos printanières

3- Passez en mode macro

Les paysages ne sont pas (encore) totalement éclatants. C’est le bon moment d’explorer l’infiniment petit en mode macro. Vous n’avez pas d’objectif macro ? Essayez la photo proxy, qui consiste à photographier de très près.

Dans ce style de photo, il est recommandé d’isoler le sujet.

Pour y arriver, on choisi de grandes ouvertures, comme f/4 et moins. Toutefois, j’ai remarqué que f/8 était préférable à f/4. La netteté est supérieure et l’arrière-plan demeure passablement flou. Vérifier votre profondeur de champ à l’aide de votre appareil photo.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

4- Fleurs de sous-bois 

Au Québec, les fleurs de sous-bois (trille, érythrone d’Amérique, sanguinaire) feront leur apparition début mai, juste avant l’apparition des feuilles. C’est l’unique occasion de les prendre en photo. Munissez-vous d’un objectif macro et d’un tapis de sol et partez à la cueillette photographique.

Article relié  Photos de fleurs : 12 Astuces pour immortaliser leur beauté

8 idées pour égayer vos photos printanières

5- Arrière plan foncé

Pour faire ressortir la finesse d’une plante, choisissez un arrière-plan plus sombre. Ce carré d’ombre, juste derrière, ferait parfaitement l’affaire. Déplacez-vous pour vous mettre dans le bon angle. Utilisez la mesure spot (sur la zone claire) pour effectuer la bonne mesure d’exposition.

8 idées pour égayer vos photos printanières

6- Je vois vert 

L’herbe à commencer à verdir et les arbres se parent d’une toison de petits bourgeons vert pomme. Captez des images monochromes en ciblant cette couleur. Faites des plans rapprochés ou d’ensemble pour créer de la variété.

8 idées pour égayer vos photos printanières

7- Levez-vous tôt 

Les changements de température occasionnent souvent une brume matinale, recouvrant le paysage d’une atmosphère de mystère. Très joli à photographier, mais il faut s’y prendre tôt, car le soleil dissipe tout en quelques heures.

7 idées pour égayer vos photos printanières, par Anne Jutras, artiste photographe | Conseils Photo | Photos créatives | Photographie

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Téléchargez mon e-Book : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

Voilà ! J’espère que ces idées pour inciterons à sortir vos appareils et à croquer le printemps comme il se doit. 🙂