Qui n’a pas souhaité, un jour ou l’autre, sortir du mode automatique de son appareil ? Créer selon sa vision. Tous les paramètres disponibles nous procurent une foule d’options pour y parvenir. Le hic, très souvent, c’est de savoir s’en servir.

Si vous débutez en photographie, vous êtes peut-être tombé dans le piège du mode automatique. L’appareil décide à votre place et vous n’avez pas à vous casser la tête.

Le hic (majeur cette fois), vous obtenez parfois des résultats super chouettes. Hourra ! Et, d’autres fois, c’est nul. Bouh ! Mais, selon moi, le grand inconvénient est que vous ignorez totalement comment reproduire vos réussites.

Ça vous est déjà arrivé ? Pas d’inquiétude.

Dans cet article, je vous propose 4 astuces pour sortir du mode automatique tout en restant zen.

4 Astuces pour sortir du mode automatique en photo

1- Acceptez de faire des erreurs

Tout d’abord, quand nous sommes en apprentissage c’est normal de faire des erreurs. Même beaucoup. Un musicien qui étudie le piano ne réussira pas ses gammes du premier coup. Il doit travailler longtemps pour discipliner ses doigts et obtenir une certaine habileté technique.

Ben, en photographie, c’est la même chose.

Donc, dans ce processus d’apprentissage (lire se débarrasser du mode automatique), vous récolterez forcément des photos ratées. Même beaucoup. Et c’est tout à fait correct ! La patience et la persévérance vous permettront de maîtriser la technique.

Article relié : Comment transformer nos erreurs pour devenir un meilleur photographe

4 Astuces pour sortir du mode automatique en photo

2- Alternez entre apprentissage et divertissement

Si vous vous interdisez d’utiliser le mode automatique et que vous sentez la pression monter, au point de vouloir vous arracher les cheveux, de grâce, revenez en automatique.

La photographie n’est pas une dictature, hein.

Permettez-vous de varier vos périodes d’apprentissage. Alternez les moments studieux « je pratique le mode manuel », par des instants plus permissifs « je reviens en mode automatique ». Ceci allégera le processus et vous procurera plus de plaisir.

Par ailleurs, pratiquer assidûment une nouvelle technique génère une fatigue cérébrale. Il est donc judicieux de revenir à notre façon de faire habituelle, juste le temps d’assimiler le tout. Et de restez zen

Restez zen et apprendre à connaître son appareil

3- Optez pour le mode semi-automatique

Diverses méthodes s’offrent à vous pour apprendre à sortir du mode automatique.

Complètement manuel

Vous pourriez décider d’utiliser le mode manuel. Vous déterminez les ISO, puis vous choisissez les ouvertures ET les vitesses, selon la lecture de votre posemètre, afin de bien exposer votre image.

Ça demande une bonne dose d’attention. Cette approche vous permet de saisir le triangle photographique; l’équilibre entre 3 paramètres : ouverture / vitesse / ISO.

Certaines personnes lorsqu’elles l’ont adopté (et compris) ne veulent plus revenir en arrière.

Mode semi-automatique (priorité ouverture ou vitesse)

Une autre méthode consiste à faire les ajustements à mi-chemin.

Par exemple, vous faites le choix de l’ouverture et vous laissez l’appareil décider de la vitesse. Ceci vous familiarise avec la profondeur de champ. Variez les diaphragmes afin de bien saisir ce choix créatif. Cette option est utile en photo paysage, macrophotographie ou pour le portrait.

Ou l’inverse, optez pour la vitesse, l’appareil de son côté se chargera de l’ouverture. Cette approche vous permettra de comprendre l’incidence de ce paramètre sur l’image. Utile pour la photo d’action, mais aussi pour éviter le flou de bouger.

Astuces pour sortir du mode auto : la pratique !

4- Pratiquez régulièrement

Il va sans dire qu’une pratique régulière (comme la randonnée photo) et constante garantira le succès de votre apprentissage. Ne vous attendez pas à contrôler votre appareil si vous ne l’utilisez que quelques fois par mois.

Les athlètes remportent des médailles en s’appliquant tous les jours.

Bon, le but n’est certes pas de devenir un champion hors pair, mais de maîtriser la base pour que ça devienne une seconde nature. Et ne pas devoir se freiner, dans votre processus créatif, chaque fois que vous désirez obtenir un effet.

Voilà ! Tout ce qui vous reste à accomplir est de pratiquer sur une base régulière.

Dans les commentaires, dites-moi si vous préférez le mode manuel, semi-automatique ou… automatique ? 

error: Ce contenu est protégé.
Couverture Ebook - 8 questions essentielles à se poser

Besoin d'inspiration ?

 

Rejoignez la communauté des CRÉATEURS ZEN et recevez : 8 Questions à se poser avant de déclencher!

 

=> Un guide, pas-à-pas.

 

=> Pour vous préparer à l’étape ultime : Capturer la beauté des paysages !

 

+ Recevez 2 doses vitaminées d'inspiration chaque mois pour vous aidez à faire confiance en votre talent créateur et rester zen.

Merci de votre confiance ! Au plaisir d'échanger ! :)

%d blogueurs aiment cette page :