Aussi loin que je me souvienne, les fleurs m’ont toujours attirées. Dès ma première acquisition de mon boîtier numérique, en 2007, j’ai ajouté un objectif macro (60mm) à mon équipement.

J’ignorais, à cette époque, que ce petit objectif allait avoir un gros impact sur ma façon de réaliser mes photos.  

Par contre, je savais que j’aimais photographier de près, de trèèès près même. Ça rejoint mon style photographique. J’adore m’attarder sur les détails, prendre le temps d’observer, d’admirer, sans rien bousculer. On pourrait appeler ça de la slow photographie.

Ressentir. S’éblouir de l’étonnante beauté de la nature. Sourire aux couleurs, à la lumière, à la vie qui se déploient autour de nous.  Prendre le temps de connecter avant de déclencher.

Intuitivement, j’ai fait le bon choix. Mais ce n’est qu’en 2014, en découvrant la photographe Kathleen Clemons, que j’ai réellement nourri cette passion pour la photographie de fleurs. Visiter sa galerie est un enchantement pour les yeux.

Les fleurs. Un sujet qui, de loin, est séduisant. Mais en prenant soin de s’attarder sur les menus détails, on se rend compte de l’infinie richesse qu’elles camouflent. Un heureux mélange de lignes, de courbes, de textures, de grâce et d’élégance.

Voici 5 raisons pour lesquelles vous devriez vous aussi photographier les fleurs

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Inscrivez-vous à mon cours en ligne : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

Légèreté - fleur de lilas

1-Peaufine votre sens de l’observation

Si vous désirez photographier les fleurs sous un angle avantageux, vous avez intérêt à les observer attentivement. Au premier regard, les pétunias (ou les roses) sont magnifiques. Mais en s’y approchant, on se rend compte que les pétales comportent une complexité qui n’est pas facile à photographier.

Au premier coup d’œil.

Avant de déclencher, prenez le temps de les contempler. Penchez-vous, regardez-les sous une autre perspective que celle bien connu, à la hauteur des yeux. Soyez à l’affût d’une fleur à l’écart des autres ou d’un pétale recourbé qui semble rebelle.

Cette particularité rendra votre image encore plus unique.

Article relié ⇒ Macro, Proxy, Plan rapproché : quelle est la différence ? 

Poésie du soir

2-Exerce votre patience

Vous ne réussirez pas toujours à capter la beauté des fleurs. Plusieurs photos seront nécessaires avant d’obtenir l’effet désiré. Certains jours vous ne reviendrez avec aucune image satisfaisante.

Arrière-plan surchargé, trop surexposé, trop flou, trop bof… Alouette !

Un paquet de raisons pour remettre en question votre talent de photographe. Votre sentiment de réussite en prendra un coup. Je comprends, j’ai passé par là. Oui, oui !

Le mot d’ordre est… PATIENCE. Dit comme ça, ça paraît simpliste. Je sais. Mais quand vous expérimentez un nouveau style, vous traverserez des épisodes d’échec. C’est normal.

La meilleure solution est de per-sé-vé-rer. Recommencez. Encore et encore. La photographie de fleurs n’y échappe pas.  La patience vous récompensera. Promis.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Inscrivez-vous à mon cours en ligne : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

Découverte d'un monde insoupçonné

3-Découverte d’un monde insoupçonné

Quand on parle de photographier les fleurs, on s’imagine qu’il s’agit de prendre la plante dans son ensemble. La tige, le feuillage et, bien sûr, la fleur.

Pouf ! On a fait le tour ! Un instant papillon, c’est beaucoup plus créatif que ça. 😉

Il y a vraiment un monde insoupçonné, si vous vous y attardez. Tant pour les insectes, les papillons, les abeilles qui égayeront vos spécimens, que par l’aspect gracieux des pétales.

Dans un mètre carré, vous détecterez une pléiade de créatures vivantes ainsi que des formes graphiques à exploiter. Donnez-vous la peine d’explorer plus loin. Approchez-vous et éclatez-vous.

Il y a tout un monde à découvrir !

Article relié ⇒ 8 Conseils pour photographier les fleurs de sous-bois

Fleur Iris

4-Développe votre expression artistique

Photographier les fleurs en soi n’est pas si compliqué. Ce choix peut paraître ordinaire. Détrompez-vous. C’est un sujet en or pour développer votre style artistique. Par sa richesse de détails, vous pouvez réaliser une panoplie d’images saisissantes ou épurées, selon votre vision.

En passant par le minimaliste, le graphique, l’abstrait. Ou approfondir davantage, et créer des perles d’images qui évoquent poésie, délicatesse, charme. De multiples possibilités s’offrent à vous.

La seule limite est votre propre perception. Soyez ouvert et expérimentez.

Article relié ⇒ Développer sa vision artistique

Améliore votre technique

5-Améliore votre technique

Un grand avantage, à bien des égards. Qui ne souhaite pas améliorer sa technique photographique ? Apprendre à mieux voir est essentiel, mais connaître la profondeur de champ, la distance minimale de votre objectif, maîtriser l’exposition et créer de délicieux floutés sont des paramètres indispensables. Les maîtriser enrichie votre satisfaction.

La photographie de fleur permet d’explorer cette avenue. De nous perfectionner tout en peaufinant notre vision.

Avec la patience, la persévérance, la passion aussi vous parviendrez à produire des images qui reflètent votre style photographique.

Vous désirez améliorer vos photos de fleurs ? Inscrivez-vous à mon cours en ligne : Réussir ses Photos de Fleurs. Vous y trouverez de précieux conseils pour immortaliser leur beauté naturelle. Pour en savoir plus, cliquez ici

Et vous, avez-vous déjà exploré la photographie de fleurs ?

 

error: Ce contenu est protégé.
%d blogueurs aiment cette page :