s'adapter au changement

Réussir sa vie, c’est une question de décision, provoquer les évènements pour que les choses que vous désirez arrivent…

Ce billet se veut différent, j’avais envie de vous partager mon ressenti, de ce que je vis présentement. Peut-être que mon témoignage pourra aider une autre personne.

Si tu te reconnais, garde courage. Dis-toi que malgré les bouleversements de la vie, il y a toujours un aspect positif à en tirer. Tiens bon, tu verras, le meilleur est à venir.   

Confidence

Depuis un bon moment, j’avais l’impression de stagner, de ne plus évoluer, de rester coincée dans une zone beaucoup trop confortable. Mon existence m’apparaissait insipide et platonique. Mais je ne faisais rien pour y apporter un changement (la vie s’en est chargée). En parallèle, mon couple battait de l’aile, ça me rendait malheureuse, mais je ne l’exprimais pas. Ne savais trop comment m’y prendre pour dire que quelque chose clochait. Peut-être avais-je peur de perdre l’être aimé ?

Mais je l’ai perdu de toute façon (rien n’arrive pour rien) !

Face à la rupture, je m’adapte. J’apprends à vivre seule, à m’écouter, à me choisir, à croire en moi, à cibler mes besoins et à m’affirmer. Étant de nature introvertie et très sensible, ce n’est pas tous les jours évident.

On a peur de blesser ou d’être rejeté. Ça demande des efforts. Énorme.

s'adapter au changement

S’adapter au changement

Devenir célibataire, du jour au lendemain, fut difficile à digérer, je ne vous le cacherai pas. Au début, j’avais l’impression d’être au centre d’un tsunami. J’ai même traversé une zone de panique où j’ai songé tout abandonner et me trouver un job. Me demandant si j’étais capable d’y arriver… seule. J’avais des doutes. Ce fut une période trouble. La bienveillance de mes amies et l’aide de personnes-ressources m’ont aidée à revoir la lumière au bout du tunnel. Et à croire en moi.

Avec persévérance et patience, on se découvre des forces insoupçonnées. Un pas à la fois.

Aujourd’hui, je vous assure, je vais mieux. J’accueille le changement avec ouverture, même si par moment, la peur me taraude le ventre. Le mieux est de ne pas trop y penser, sinon c’est pire. Je garde le focus sur l’instant présent.

s'adapter au changement

Regardez à l’intérieur de soi

J’ai fait du ménage. Dans ma tête. J’ai calmé le p’tit hamster qui avait tendance à faire du 500 à l’heure un peu trop à mon gout. Sans compter les scénarios catastrophiques de toutes sortes. Pas étonnant que la panique me comprimait le cœur.

J’ai appris aussi à respirer et à installer la paix. Je me suis inscrite à des cours de yoga thérapeutiques et de méditation guidée. Un pur délice. La marche en forêt est un bon analgésique aussi. Ma voisine (allo Hélène!) m’a souvent accompagnée. On en profite pour exprimer nos sentiments du moment et parler de nos rêves. De ce qui nous habite et nous rend vivants.

J’accepte aussi mes émotions, si la tristesse se pointe, je l’accueille. Sans retenue. Mais pas en public, quand même. Haha!

Les larmes sont  salvatrices.

Chaque larme versée nous éloigne d’un malaise que notre corps serait, éventuellement, forcé de nous imposer. Ce que nous gardons à l’intérieur, par peur d’y faire face, finit par s’imprimer dans nos cellules, et la maladie (mal à dit) s’installe.

s'adapter au changement

Partir pour fuir? Ou pour se découvrir…

Maintenant que le tsunami s’est calmé, l’horizon est plus calme. L’avenir n’est plus aussi menaçant. Un projet émerge… Celui d’effectuer des voyages-photo.

Cet été, je souhaite prendre la clé des champs et explorer le Québec.

Est-ce pour fuir ? Pour me découvrir ? Me retrouver ? Me dépasser ? Un peu tout ça à la fois.

Enrichir ma vie d’expériences inoubliables.

Je suis une spécialiste de la photo à Deux pas de chez soi, mais là, avec tous ces bouleversements dans ma vie, j’ai envie d’expérimenter autre chose. De partir à l’aventure. Devenir nomade, comme dirait mon amie Hélène. Ce sera un beau défi.

Sans doute que ceci influencera l’orientation de ce blog. Les articles seront toujours présents, mais à saveur voyage et escapade photo.  Préparez-vous à lire mes anecdotes et à rire (finit les larmes !). Hihi !

C’est ma façon à moi de m’adapter au changement.

J’espère que vous m’accompagnerez dans ce périple. Si vous êtes du Québec, et que vous désirez que je passe dans votre région, n’hésitez pas à laisser un commentaire. J’irai vous faire une visite si vous m’inviter à prendre un café. 😉

Pour mes amis-ies d’Europe, eh bien, qui dit que je n’irai pas vous voir, un jour… 😉

Restons en contact!

J'aide les gens à retrouver leur souffle créateur.

Abonnez-vous à ma Lettre d'Amitié et découvrez des pistes pour progresser.

De plus, recevez GRATUITEMENT Les 10 Secrets d'une Composition Réussie!

Bienvenue dans mon univers! Vous êtes officiellement inscrit! :)

%d blogueurs aiment cette page :