Méthode Simple pour Intégrer la Méditation au Cœur de la Photographie

méditation et photographie

Comment utiliser la photographie pour bénéficier des bienfaits de la méditation?

Ils existent plusieurs bienfaits que nous procurent la photographie. Avez-vous déjà songé à combiner la photographie à la méditation? Bizarre comme suggestion, n’est-ce pas? Comment deux disciplines, complètement à l’opposé, la première prônant un esprit méthodique et l’autre la pleine conscience peuvent, lorsque fusionné ensemble, engendrer une activité riche en expérience.

Ne riez pas, c’est faisable. C’est que nous allons voir dans cet article.

La photographie de par son processus créatif, nous pousse à nous ancrer dans le moment présent. Toujours. Vous pouvez anticiper, attendre, observer, mais lorsque vient le temps de déclencher, c’est dans le présent que ça se passe. Parfois, au 1/8000 de seconde!

Lorsqu’on s’autorise à ralentir et qu’on prend le temps d’observer, de contempler, la photographie devient une forme de méditation. Vous me voyez venir, n’est-ce pas?

Les tendances actuelles parlent beaucoup des bienfaits de la méditation. Peut-être l’avez-vous déjà expérimenté, sans grand succès. Vider son esprit, quand le p’tit hamster roule à 100 km à l’heure, c’est une tâche titanesque. J’en sais quelque chose. Y’a toujours une pensée (ô combien utile 😛 ) qui s’infiltre sournoisement. Grrr! Certaines blogueuses prennent de nouvelles directions, comme Anne-Solange de chez Cachemire et Soie, elle a décidé de réorienter son contenu et de dédier son espace au bonheur. Chouette comme programme. Se sentir bien, au quotidien, est important.

Or, la pratique de la méditation accueille le calme, et celle de la photographie procure la joie. On est d’accord? Et si on jumelait les deux disciplines pour obtenir un heureux cocktail vitaminé.

Aparté

À noter que si vous avez le moral à plat, pour diverses raisons, votre couple s’écroule, un proche mène son dernier combat, vous avez perdu votre emploi… anéantissant ainsi toute source de motivation (et que la photographie devient le moindre de vos soucis), cette technique vous aidera à retrouver un sens à votre vie intérieure.

7 Méthodes simples pour intégrer la méditation au cœur de la photographie :

1- Choisissez un endroit où vous serez confortable

Tout d’abord, établissez un endroit où vous vous sentirez à l’aise. Un lieu où vous n’aurez pas à vous soucier du regard des autres, et où vous pourrez vous abandonner librement. Si vous êtes confortable dans les rues de la ville, choisissez cette destination. Si toutefois, un parc ou le jardin arrière de votre demeure est davantage votre tasse de thé, allez-y. L’important est que vous puissiez vous y recueillir.

2- Équipement : l’utilisation d’un objectif macro (si possible)

Au fil de mes expériences, j’ai constaté que l’utilisation d’un objectif macro facilite la connexion avec le sujet à photographier. Le fait d’explorer l’infiniment petit stimule notre regard, aide à garder le focus et à intégrer la méditation dans le processus. Plongées au cœur des lignes abstraites, nous en oublions le contexte général de la scène, et pouvons créer plus facilement.  L’état méditatif s’installe, doucement…

À défaut de cet équipement macro, dotez-vous d’un autre objectif, celui de votre choix, mais rapprochez-vous le plus près possible du sujet.

Sachez que des bonnettes d’approches vous permettront de gagner quelques centimètres.

3- Tapis de sol pour être confortable

Comme il est possible que vous restiez longtemps immobile, il est judicieux de protéger vos genoux (ou votre postérieur) à l’aide d’un tapis de sol. 😉

4- Prenez votre temps

C’est la clé, il n’y a rien qui presse. Vous pouvez passer 20 minutes sur le même sujet, si vous en avez envie. Déplacez-vous au besoin, un peu à gauche, à droite, prenez le temps de vraiment re-gar-der. C’est ce qui vous permettra d’atteindre cet état méditatif. Et, par la même occasion, de mieux voir. Cool, non?

méditation et photographie

5- Regardez à travers l’objectif sans détacher votre regard du viseur

Conservez le contact visuel en maintenant votre regard contre le viseur. Les bords du cadre feront office d’œillère, vous évitant ainsi toute distraction inutile. De plus, le changement d’un micro mouvement sera plus facile à percevoir sur la scène à photographier, si vous ne la quittez pas des yeux.

6- Ouvrez le diaphragme au maximum (f/petit chiffre)

De cette façon, vous serez assuré que ce que vous voyez dans le viseur, ou sur l’écran LCD, est exactement ce que vous allez photographier sur le capteur. De plus, la faible profondeur de champ généré (combiné à une prise de vue le plus près possible du sujet) procurera une image remplie de douceur.

7- Ne cherchez pas la perfection

Voici l’ultime conseil. Ne cherchez pas à créer une image extraordinaire. Le but ici est de connecter avec le sujet, de plonger dans un processus délicieux et libérateur. Celui de la méditation et, pourquoi pas, de la contemplation.

méditation et photographie

Je vous souhaite un bon moment zen! 😉

En panne d’inspiration : 5 gestes significatifs pour reconquérir sa muse !

panne d'inspiration,

Vous arrive-t-il d’être en panne d’inspiration? Vous ne savez plus quoi photographier, rien ne vous allume? Ou encore, vous avez des aspirations tellement élevé par rapport au rendu de vos images que vous n’arrivez plus à produire de bonnes photos?

J’ai déjà connu ce genre de panne sèche… On ressent un vide intérieur. Indéfinissable. Qui nous remplit. J’avais l’impression d’être dans une impasse. Avec patience et bienveillance, j’ai fini par renouer avec ma créativité.

En panne d’inspiration? Voici 5 gestes pour renouer avec votre muse.

1- Ne rien faire!

panne d'inspiration,

La première chose à faire et de ne pas s’en faire. 😉  La créativité est un cycle naturel d’énergie, un élan qui débute par une étincelle d’idée et qui prend de l’expansion en diverses étapes : étincelle, naissance, point culminant, stagnation, déclin, mort, incubation et on recommence.

On ne peut pas être productif 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par année, vous l’aurez deviné. Notre esprit a besoin de repos pour se ressourcer.

Donc, accordez-vous une pause pendant quelque temps. Rangez votre appareil photo et savourez le paysage avec vos yeux. Cette étape peut durer une semaine, deux semaines, un mois s’il le faut. Quand vous reprendrez votre appareil photo, vous aurez l’impression d’avoir des yeux neufs!

2- Emprunter un chemin nouveau

panne d'inspiration : emprunter un nouveau chemin

Parfois, un vent de fraicheur visuel est tout ce qu’il nous faut pour éveiller notre regard.

Lorsqu’on circule toujours par le même chemin, nous devenons tellement habitués au paysage, que nous ne le remarquons plus. Nous roulons en mode automatique et notre esprit en profite pour se perdre dans les méandres de nos pensées. À moins qu’il y ait des travaux, là, TOUTE notre  attention est accaparée.

Si vous êtes en panne d’inspiration, une bonne façon de la raviver est d’emprunter un chemin nouveau. La nouveauté a le pouvoir de solliciter notre vision, d’attirer notre attention. Je le constate à chaque voyage, mon regard s’allume.

Mais vous n’êtes pas obligé de voyager pour stimuler votre muse. Parcourir une ruelle, visiter un parc, sortir des sentiers balisés sont tous des gestes simples pour cultiver votre créativité.

3- Défi créatif imposé

Panne d'inspiration : défi texture

Alors que certaines personnes y verront un frein à leur créativité, d’autres seront fortement stimulés par l’imposition d’un sujet à photographier. Votre regard s’aiguise, vous devenez plus attentif, à l’affut du thème demandé.

Personnellement, je trouve ces expériences enrichissantes. Au mois de novembre, le thème texture a été proposé dans groupe sur facebook. Tout au long du mois, j’avais l’œil avisé et portait attention à ce type de détail. J’ai fait de belles découvertes. Ceci m’a permis de sortir de mon style de photo habituelle.

Partir en mode photo sans but précis peut, par moment, être déroutant. Le choix est tellement vaste qu’on ne sait plus où donner de la tête. Si c’est votre cas, imposez-vous un thème, vous pouvez le relever tous les jours, pendant un mois, ou encore entreprendre un projet à long terme.

Groupe de défi photo sur facebook :

⇒ 30 Jours pour changer sa vision

4-15 minutes pour passer à l’action!

panne d'inspiration : défi photo 15 minutes

Vous tergiversez, vous ne savez pas si vous devez prendre la photo ou pas, vous hésitez… Toutes les remises en question défilent dans votre tête, à vitesse grand V, stoppant votre élan. De quoi vous bloquer pour de bon!

Si c’est le cas, j’ai une méthode infaillible qui vous stimulera :

Prenez 15 minutes, pas plus, rendez-vous à votre destination et, une fois sur place, vous devez prendre 1 photo à la minute. Vous obtiendrez ainsi 15 photos au bout de 15 minutes. Soyez spontané, ne cherchez pas trop à analyser votre sujet.

Si à l’inverse, vous avez tendance à déclencher sans réfléchir, en vous disant que de toute façon le numérique ne coute pas cher.

J’ai une méthode pour vous aider à ralentir :

Prenez 15 minutes, pas plus, rendez-vous à votre destination et, une fois sur place, vous devez prendre 1 photo aux 5 minutes. Vous obtiendrez ainsi 3 photos une fois l’exercice terminé. Ceci vous apprendra à ralentir la cadence, à prendre le temps d’observer. Votre regard remarquera des détails qui vous auraient échappé autrement.

5- Photographiez des scènes de la vie quotidienne

Panne d'inspiration : photographier vie quotidienne

La chasse aux images grandioses peut être un grand défi. Vous avez en tête ce panorama qui serait extraordinaire avec un lever ou un coucher de soleil tout aussi extraordinaire. Mais voilà, le résultat ne vous plait pas. Vous revenez soit bredouille, ou complètement démotivé.

Oubliez les photos trophées – pendant un certain temps – et attardez-vous aux scènes de la vie de tous les jours. En commençant par ce rayon de soleil qui s’infiltre dans la maison, observez les fenêtres de votre domicile, par où la lumière est-elle la plus belle? Il y a les gestes quotidiens qui méritent notre attention, le café du matin, la lecture du journal, le câlin des enfants, le sourire de nos proches, etc.

Relevez le défi de photographier 10 photos dans votre journée, 10 photos qui représentent vos activités.

En conclusion

Voilà, j’espère que ces idées vous aiderons à réveiller votre muse. Mais si la panne d’inspiration vous tenaille, ne vous en faites pas trop, soyez indulgent envers vous. Pratiquez d’autres activités comme le dessin, le tricot, concocter de bons plats (pour les fêtes) ou lire. 😉

Bon week-end tout le monde! 

Comment progresser en photographie?

Progresser en photographie

Marie du blog, Les Tribulation de Marie, me posait les questions suivantes : est ce que de temps en temps tu passes en revue tes photos pour trouver de nouvelles idées ou pistes d’améliorations? Comment tu te remets en question pour progresser en photo comme tu le fais?

Voilà un sujet qui mérite réflexion!

J’ai dû réfléchir avant de répondre, et remonter le temps, afin de revisiter les 30 années de mes explorations photographiques. Bien sûr, après un certain nombre d’années à pratiquer la même activité, nous évoluons.

Mais quel processus est-il susceptible de nous faire progresser?

En remontant dans le temps, je me suis remémoré certaines réalisations qui ont eu un impact significatif sur le développement de ma démarche photographique.

J’ai donc répertorié 10 stratégies qui pourront, à votre tour, vous faire progresser en photographie. Bonne découverte!

Progresser en photographie

1- Écouter les pulsions qui vous animent

Aussi contre-intuitif que cela puisse paraitre, j’ai découvert la photographie par l’entremise d’une autre passion, la lecture. Eh oui, c’est en lisant un livre d’Antoine Désilets, Apprenez la photographie, que la passion de la photo est née. Curieux, non?

Normalement, on découvre la photo en tenant entre ses mains un appareil photo et en réalisant divers clichés. Pour moi, ce fut l’inverse. La lecture de ce livre m’a complètement habitée et le désir d’acquérir mon premier appareil photo a grandi en moi.

En fait, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises façons d’apprendre pour progresser en photographie. Suivez les pulsions qui vous animent, c’est toujours le signe que vous êtes sur la bonne voie. Donc, si vous avez une idée farfelue qui vous trotte en tête pour réaliser un projet photo, faites-le! Soyez à l’écoute!

Progresser en photographie

2-    Apprendre à maitriser votre appareil photo

Après la lecture du livre d’Antoine Désilets, Apprenez la photographie, j’avais acquis la théorie de base, ne restait plus qu’à l’appliquer. Pratiquer à l’aide de mon appareil, les principes d’ouverture, de profondeur de champ et de vitesse m’ont permis de vraiment saisir ces concepts qui sont, disons-le, un peu complexe.

Voici quelques pistes pour vous aider à progresser :

  • Variez vos ouvertures (de f/2 à f/22), pour vraiment comprendre les répercussions de ce paramètre sur vos photos.
  • Jouez avec les vitesses (de 1 sec à 1/2000 secs), et observez les effets obtenus selon la vitesse choisie.
  • Faites une série d’images en modifiant les ISO (de 50 à 3200 ISO), et remarquez l’incidence qu’il a sur la vitesse votre appareil, ainsi que sur la netteté des détails.
  • Sachez modifier les paramètres de base de votre appareil (ouverture, vitesse, ISO, BDB, Priorité Manuel ou semi-automatique, mise au point), sans devoir sortir le manuel d’instruction. 😉

Progresser en photographie

3 – La patience et la persévérance

La photographie est un univers complexe. Oh, on peut photographier en mode Automatique et en ressentir une grande satisfaction. Si c’est votre cas, tant mieux. Mais si au contraire, vous ressentez de la frustration, parce que votre appareil n’en fait qu’à sa tête, ne désespérez pas. Soyez patient et persévérez.

Un truc est d’éviter de vouloir TOUT apprendre en une seule étape.

La photographie est un univers riche et vaste. Ciblez une méthode à la fois, et apprenez à maitriser une seule technique.

Autre point que j’aimerais ajouter, permettez-vous de faire des erreurs. Sachez que les grands photographes n’ont pas eu leur titre de noblesse du jour au lendemain, ils ont bossé comme tout le monde.

Revenez au mode Automatique pour un certain temps, si cette démarche vous procure de la joie. Autrement dit, réitérez ce que vous êtes habitués à faire pendant un bref instant, oubliez les nouveautés et les sorties de zone que tout le monde recommande. Soyez vous-même et acceptez vos imperfections!

Progresser en photographie

4 – Faire un répertoire de vos meilleures photos

Une façon simple de suivre la progression de votre parcours est de créer un fichier dans lequel vous ajoutez vos meilleures photos. Vous pouvez les identifier par date, et ainsi être en mesure de voir au fil des semaines et des mois, l’évolution de vos prises de vue. C’est beaucoup plus simple (et agréable) de visionner un fichier regroupant tous vos coups de cœur, que de devoir naviguer, un par un, une multitude de fichiers.

Puisque l’année se termine bientôt, pourquoi ne pas sélectionner vos 12 coups de cœur de l’année? Partagez-les sur votre blog ou les réseaux sociaux.

 progresser en photographie

5- Adhérer à un groupe, en ligne ou en personne, pour favoriser l’échange

À l’époque de l’argentique, j’échangeais avec des amis-ies photographes. Comme je travaillais dans le milieu de la photographie, les opportunités de discuter photo ne manquaient pas. Les conversations étaient animées, et chacun aimait bien exprimer son point de vue. Ces discussions me donnaient l’occasion d’apprécier des styles différents du mien.

Mais c’est en 2007, alors que je fais l’acquisition de mon tout premier appareil digital, que je découvre l’immense avantage de la communauté virtuelle.  Je m’inscris sur DeviantArt, site réservé aux artistes, où l’on peut publier ses œuvres. Franchement, ce fut la meilleure décision de ma vie! Par l’entremise des groupes, j’ai énormément appris.

C’est là que j’ai découvert l’utilité d’un fichier RAW, les avantages d’une photo HDR, et bien plus encore! Mais surtout, le soutien de cette communauté.

progresser en photographie

6 – La lecture et le visionnement de vidéos

Bon, vous le savez déjà, je suis une férue de livres, tant virtuels qu’en papier. Les magasines aussi constituent une bonne source d’informations. Les ebook ne sont pas à négliger non plus, vous pouvez apprendre des techniques nouvelles pour vous aider à progresser, et à prix abordable.

Voici quelques titres :

7 – Suivre des formations

Les cours et les ateliers sont sans conteste une façon géniale d’accroitre ses connaissances et de progresser en photographie.  J’ai suivi des ateliers en personne et plusieurs cours en ligne. J’ai un faible pour les cours en ligne, je l’avoue. Ils vous permettent de suivre les modules à votre rythme, dans le confort de votre foyer tout en recevant un enseignement de qualité.

Le critère majeur est d’être discipliné. Car c’est très facile de se dire : bah, je ferais les exercices plus tard… Pour ma part, si je m’inscris à un cours en ligne, je m’engage jusqu’à la fin.

Cours en ligne auxquels j’ai participé :

Creativity and mindfulness avec Susannah Conway

Autoportrait avec Vivienne McMaster

Superhero Life avec Andrea Shear

Oopoomoo Photography avec Darwin Wiggett

Visual Wilderness avec Varina Patel

Tutoriels vidéos avec Chip Philips 

 progresser en photographie

8 – Relever des défis photo

Les défis photo sont très formateurs pour peaufiner votre technique, mais également pour élargir votre vision. Vous pouvez relever le défi en solo ou en duo, ce que j’ai expérimenté avec mon amie Nathalie Lauzon. Le fait d’être engagé avec une autre personne vous motive à aller jusqu’au bout.

Les défis m’ont permis, à plusieurs égards, de maintenir une régularité (la fameuse pratique qui est essentielle quand on veut s’améliorer), d’explorer mon environnement avec un œil avide et curieux, toujours à l’affut d’éléments à photographier.

progresser en photographie

9 – Essayer de nouveaux styles (sortir de sa zone de confort)

La fameuse sortie de zone! Ne dit-on pas que la magie existe à l’extérieur de notre zone connue? Tout à fait! J’ai expérimenté le portrait, sachant très bien que ma nature introvertie n’est pas à l’aise avec ce style. J’ai vécu toutes sortes d’émotions, pas évident de placer un sujet, mais cet exercice a enrichi mon expérience.

Sortir de sa zone de confort permet d’acquérir de nouvelles habiletés, de stimuler sa créativité et découvrir des techniques inexplorées.

progresser en photographie

10 – Ne jamais perdre de vue que l’on fait de la photo d’abord pour soi

Garder le cap sur soi! Ne pas se comparer et éparpiller son regard sur la masse de photos que l’on peut visionner en ligne. Je dis éparpiller, parce que c’est facile de nos jours d’aller sur les réseaux sociaux, de regarder les photos de photographe beaucoup plus avancé que nous, et d’estimer, avec intransigeance, que nos photos sont nulles.

Connaissez-vous le dicton : l’herbe parait toujours plus verte chez le voisin? Eh bien, c’est pareil en photographie.  Oubliez la perfection et accueillez l’imperfection.  Vous vous sentirez beaucoup mieux.

Les fragments de temps que vous croquez sur le vif n’ont pas besoin d’être parfaits. Aimez vos photos, appréciez les petits pas que vous effectuez pour progresser, et peu à peu, vous y arriverez.

 

Voici qui complète mes 10 stratégies pour progresser en photographie. De votre côté, cher ami lecteur, quelle approche vous a fait progresser? Je suis curieuse de savoir.

Balade Féérique

Balade Féérique

Je vous convie à pénétrer un monde féérique, là où la première neige a déposé son manteau magique. Les flocons tourbillonnent, les arbres se parent de duvet blanc alors que nos yeux s’émerveillent.

J’enfile mes bottes, ma tuque et mon foulard (sans oublier le manteau) et je pars explorer les environs. Le froid ravigote mes joues et mes pieds font cric crac croc dans la neige. J’anticipe déjà le bon chocolat chaud que je dégusterai au retour de ma balade, tout en visionnant mes photos.

Je souris. Mon cœur est heureux. C’est important de ressentir ce bonheur, de gouter à la vie et de se laisser imprégner par sa beauté.

∼ Féérie Sur L’eau ∼

En m’approchant du lac, j’essaie de prendre une prise de vue pour englober l’ensemble général. Je dépose mon appareil tout près de la surface de l’eau, sans même regarder au travers de mon viseur. Le résultat est étonnant, malgré son manque d’impact visuel, j’aime le look mystique qui se dégage de l’image. L’important est le ressentie, en d’autres mots, ce que vous, vous ressentez. Le reste n’a aucune importance…

Balade Féérique - Féérie sur l'eau

 

∼ Au Coeur de la Forêt ∼

Je m’avance et pénètre la forêt. On dirait qu’elle est saupoudré de poudre à glacée, c’est magnifique! Je pourrais rester ici et oublier ma propre réalité.

2016-11-22-neige-etang_0759

 

∼ Révérence Gracieuse ∼

Je suis attentive aux lignes, aux contrastes, aux formes qui s’entremêlent dans un joyeux méli-mélo. J’essaie d’épurer pour permettre au regard de plonger dans la scène. Les arbres, pliés sous le poids de la neige, semblent rendre une révérence.

Balade Féérique

∼ Entre Deux Saisons ∼

Ma balade se poursuit, j’arrive à l’autre extrémité du lac, là, où l’automne et l’hiver se sont donné rendez-vous, comme deux amants langoureux.

Balade Féérique - Entre Deux Saisons

Quelle belle façon se terminer cette promenade! J’espère qu’elle vous a plu! Je vous souhaite une très belle semaine.

Anne  xx

 

21 Jours D’inspiration pour Stimuler votre créativité

Bonjour, chers amis lecteurs, j’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui, je vous propose un billet un peu particulier, je vous dévoile un segment dans mon programme 21 Jours d’inspiration – le jour 5, gratitude. L’année dernière, j’avais offert 5 jours d’inspiration en décembre, et l’accueil avait été génial.

Cette année, je renouvèle l’expérience en prolongeant la durée à 21 jours, chiffre magique quand on veut instaurer un changement, ou accueillir de nouvelles habitudes.

Le but est de vous apporter une source d’inspiration, et stimuler votre âme de photographe avec une touche de magie.

Vous y trouverez un thème photo par jour, une citation, mes réflexions et de la poésie par-ci, par-là directement déposées dans votre boite de messagerie. Les thèmes ne sont pas toujours à saveur aussi profonde, soyez sans crainte. Il y en a pour tous les gouts; léger, rigolo, pratique, intrigant, ou charmant, mais continuellement orientés pour éveiller votre regard.

Découvrez 21 Jours D’inspiration



21 Jours d'inspiration - jour-5-gratitude

Jour 5 – Gratitude

« Une photo ? C’est l’instant qui s’arrête, les sentiments qui demeurent et la vie qui s’en va. » ~ Jérome Touzalin

Gratitude pour ce moment de bonheur, cette journée lumineuse, en cet instant précis.

Aimez-vous votre vie ?

Personnellement, il fut un temps où je vous aurais répondu : non ! Je n’aimais pas les choix que j’avais faits à ce moment-là. J’étais malheureuse. Étrange à dire, mais plus je portais mon attention sur ce qui me rendait malheureuse, plus la morosité m’habitait. Je voulais m’en sortir et j’étais prête à employer les moyens nécessaires pour reprendre les rênes de mon bonheur.

Adopter un rituel de gratitude m’a remise sur la bonne voie. Tous les matins, j’inscrivais dans un petit carnet de notes (joliment décoré et réservé exclusivement à cet usage) cinq faits de la journée précédente pour lesquels j’éprouvais de la reconnaissance. Au début, c’était laborieux, j’arrivais à peine à me remémorer mes sources d’appréciation.

gratitude, 21 jours d'inspiration

Puis, peu à peu, une transformation a eu lieu. J’ai commencé à prendre davantage conscience des évènements qui émaillaient ma journée. J’étais à l’affut, de tout. Allant du rayon de soleil inondant le plancher de la cuisine, l’odeur du pain grillé, le rire de mon chéri, et même le ronronnement du chat.

J’étais plus présente. Je prenais des notes au fil de la journée pour ne rien oublier, hihi ! Le plus étonnant, c’est que j’appréciais les petites tranches de vie, les choses anodines qui, lorsque notre conscience s’y dépose, deviennent des pépites d’or.

Ça, mes ami(e)s, c’est de la magie à l’état pur ! 😉

Que vient faire la photographie dans tout ça, me direz vous?

Sachez qu’à chaque déclic effectué, vous réalisez un moment de grâce. Conscient, ou non. Parce que chaque image récoltée est un fragment de temps que vous aimez, un instant qui a touché votre cœur, sinon vous n’auriez pas appuyé sur le déclencheur. Prenez conscience de cette connexion.

Donc, aujourd’hui, je vous invite à être attentifs aux petites choses qui vous entourent.  À prendre des photos avec ce sentiment d’appréciation.

Des sources d’inspirations

  • Observez la lumière, comment se dépose-t-elle au sol ?
  • Sortez dehors et sentez le vent sur votre peau. Est-il caressant, picotant ou décoiffant ?
  • Aimez-vous le café, ou le thé ? Présentez-nous votre tasse dans votre main.
  • Saisissez l’expression joyeuse de votre enfant.
  • Photographiez votre sortie entre camarades dans le reflet d’une vitrine.

« Soyez reconnaissants pour ce que vous avez, vous finirez par en avoir encore plus. Si vous vous concentrez sur ce que vous n’avez pas, vous ne serez jamais, jamais satisfaits.
~ Oprah Winfrey»

Je vous souhaite une journée fantastique!

On se revoit demain,

Anne 😉

Allez-vous vous joindre à moi ? 😉 Je l’espère …

Découvrez 21 Jours D’inspiration

 

 

Restons en contact!

J'aide les gens à retrouver leur souffle créateur.

Abonnez-vous à ma Lettre d'Amitié et découvrez des pistes pour progresser.

De plus, recevez GRATUITEMENT Les 10 Secrets d'une Composition Réussie!

Bienvenue dans mon univers! Vous êtes officiellement inscrit! :)