En panne d’inspiration : 5 gestes significatifs pour reconquérir sa muse !

panne d'inspiration,

Vous arrive-t-il d’être en panne d’inspiration? Vous ne savez plus quoi photographier, rien ne vous allume? Ou encore, vous avez des aspirations tellement élevé par rapport au rendu de vos images que vous n’arrivez plus à produire de bonnes photos?

J’ai déjà connu ce genre de panne sèche… On ressent un vide intérieur. Indéfinissable. Qui nous remplit. J’avais l’impression d’être dans une impasse. Avec patience et bienveillance, j’ai fini par renouer avec ma créativité.

En panne d’inspiration? Voici 5 gestes pour renouer avec votre muse.

1- Ne rien faire!

panne d'inspiration,

La première chose à faire et de ne pas s’en faire. 😉  La créativité est un cycle naturel d’énergie, un élan qui débute par une étincelle d’idée et qui prend de l’expansion en diverses étapes : étincelle, naissance, point culminant, stagnation, déclin, mort, incubation et on recommence.

On ne peut pas être productif 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par année, vous l’aurez deviné. Notre esprit a besoin de repos pour se ressourcer.

Donc, accordez-vous une pause pendant quelque temps. Rangez votre appareil photo et savourez le paysage avec vos yeux. Cette étape peut durer une semaine, deux semaines, un mois s’il le faut. Quand vous reprendrez votre appareil photo, vous aurez l’impression d’avoir des yeux neufs!

2- Emprunter un chemin nouveau

panne d'inspiration : emprunter un nouveau chemin

Parfois, un vent de fraicheur visuel est tout ce qu’il nous faut pour éveiller notre regard.

Lorsqu’on circule toujours par le même chemin, nous devenons tellement habitués au paysage, que nous ne le remarquons plus. Nous roulons en mode automatique et notre esprit en profite pour se perdre dans les méandres de nos pensées. À moins qu’il y ait des travaux, là, TOUTE notre  attention est accaparée.

Si vous êtes en panne d’inspiration, une bonne façon de la raviver est d’emprunter un chemin nouveau. La nouveauté a le pouvoir de solliciter notre vision, d’attirer notre attention. Je le constate à chaque voyage, mon regard s’allume.

Mais vous n’êtes pas obligé de voyager pour stimuler votre muse. Parcourir une ruelle, visiter un parc, sortir des sentiers balisés sont tous des gestes simples pour cultiver votre créativité.

3- Défi créatif imposé

Panne d'inspiration : défi texture

Alors que certaines personnes y verront un frein à leur créativité, d’autres seront fortement stimulés par l’imposition d’un sujet à photographier. Votre regard s’aiguise, vous devenez plus attentif, à l’affut du thème demandé.

Personnellement, je trouve ces expériences enrichissantes. Au mois de novembre, le thème texture a été proposé dans groupe sur facebook. Tout au long du mois, j’avais l’œil avisé et portait attention à ce type de détail. J’ai fait de belles découvertes. Ceci m’a permis de sortir de mon style de photo habituelle.

Partir en mode photo sans but précis peut, par moment, être déroutant. Le choix est tellement vaste qu’on ne sait plus où donner de la tête. Si c’est votre cas, imposez-vous un thème, vous pouvez le relever tous les jours, pendant un mois, ou encore entreprendre un projet à long terme.

Groupe de défi photo sur facebook :

⇒ 30 Jours pour changer sa vision

4-15 minutes pour passer à l’action!

panne d'inspiration : défi photo 15 minutes

Vous tergiversez, vous ne savez pas si vous devez prendre la photo ou pas, vous hésitez… Toutes les remises en question défilent dans votre tête, à vitesse grand V, stoppant votre élan. De quoi vous bloquer pour de bon!

Si c’est le cas, j’ai une méthode infaillible qui vous stimulera :

Prenez 15 minutes, pas plus, rendez-vous à votre destination et, une fois sur place, vous devez prendre 1 photo à la minute. Vous obtiendrez ainsi 15 photos au bout de 15 minutes. Soyez spontané, ne cherchez pas trop à analyser votre sujet.

Si à l’inverse, vous avez tendance à déclencher sans réfléchir, en vous disant que de toute façon le numérique ne coute pas cher.

J’ai une méthode pour vous aider à ralentir :

Prenez 15 minutes, pas plus, rendez-vous à votre destination et, une fois sur place, vous devez prendre 1 photo aux 5 minutes. Vous obtiendrez ainsi 3 photos une fois l’exercice terminé. Ceci vous apprendra à ralentir la cadence, à prendre le temps d’observer. Votre regard remarquera des détails qui vous auraient échappé autrement.

5- Photographiez des scènes de la vie quotidienne

Panne d'inspiration : photographier vie quotidienne

La chasse aux images grandioses peut être un grand défi. Vous avez en tête ce panorama qui serait extraordinaire avec un lever ou un coucher de soleil tout aussi extraordinaire. Mais voilà, le résultat ne vous plait pas. Vous revenez soit bredouille, ou complètement démotivé.

Oubliez les photos trophées – pendant un certain temps – et attardez-vous aux scènes de la vie de tous les jours. En commençant par ce rayon de soleil qui s’infiltre dans la maison, observez les fenêtres de votre domicile, par où la lumière est-elle la plus belle? Il y a les gestes quotidiens qui méritent notre attention, le café du matin, la lecture du journal, le câlin des enfants, le sourire de nos proches, etc.

Relevez le défi de photographier 10 photos dans votre journée, 10 photos qui représentent vos activités.

En conclusion

Voilà, j’espère que ces idées vous aiderons à réveiller votre muse. Mais si la panne d’inspiration vous tenaille, ne vous en faites pas trop, soyez indulgent envers vous. Pratiquez d’autres activités comme le dessin, le tricot, concocter de bons plats (pour les fêtes) ou lire. 😉

Bon week-end tout le monde! 

Êtes-vous bloqué? Comment retrouver votre élan et devenir créatif à nouveau

retrouver votre élan

Avez-vous perdu votre élan créatif? Hésitez-vous à déclencher lorsque vient le moment de prendre une photo? Incertain, si la composition est adéquate ou pas? Avez-vous l’impression que vos photos ne sont jamais bonnes, vous incitant à réduire votre activité? Si oui, l’article d’aujourd’hui vous donnera des pistes pour retrouver votre élan et avoir confiance en vous.

Avouons-le, la perfection n’existe pas. Par ailleurs, créer des images imparfaites bonifiera votre expérience. Oui, oui! Plus vous pratiquerez, plus vous bâtirez votre confiance, votre maitrise de la technique s’améliorera (forcément) et peu à peu votre galerie d’images reflètera un style bien à vous. Un déclic à la fois.

Osez prendre des photos imparfaites

retrouver votre élan

La meilleure manière de sortir de l’inertie paralysante de l’inaction est d’agir. Osez faire des photos même si le résultat ne semble pas parfait. Déclenchez, même si le sujet principal n’est pas tout à fait au bon endroit (selon vous). Votre spontanéité se développera, votre confiance aussi et votre œil se peaufinera au fil de vos sorties photo.

La fois suivante ce sera plus facile, vous pourrez vous référer à votre expérience précédente pour aller plus loin dans votre expérimentation.

Identifiez les blocages

Une astuce simple pour sortir d’un blocage est de le regarder en face. Prenez quelque instant, et prêtez attention à ce qui vous bloque.

  • Est-ce le manque de connaissance de votre appareil photo?
  • Vous ne saisissez pas la différence entre une petite ouverture (f/16) et une grande ouverture (f/2)?
  • Vous ignorez comment agencer harmonieusement les éléments d’une scène?
  • Vous vous comparez aux autres?
  • Avez-vous peur de commettre une erreur et de rater votre photo?
  • Le temps vous manque cruellement?

Ciblez l’obstacle majeur qui nuit à votre créativité et posez un geste concret pour y remédier. Un pas à la fois.

retrouver votre élan

Voici quelques suggestions pour vous aider à passer à l’action :

  • Dédier 15 minutes par jour pour apprendre à connaitre votre appareil photo. Jouez avec, sans prendre réellement de photo, familiarisez-vous avec tous les boutons.
  • Faites une série d’images d’un même sujet et variez les ouvertures, afin de comprendre l’incidence de la profondeur de champ, ainsi que l’effet produit sur l’ensemble de la scène.
  • Si la composition vous pose problème, fiez-vous à votre intuition. Prenez connaissance de la règle des tiers, pour vous donner une base, mais de temps à autre permettez-vous de petites digressions. Histoire de libérer votre créativité!
  • Cessez de vous comparer! Faites un sevrage de l’internet pendant quelque temps. Oubliez Facebook et Cie pour une semaine (vous gagnerez du temps). Soyez égoïste, prenez des photos uniquement pour vous. Et réprimer l’envie de regarder ailleurs.
  • Pratiquez votre spontanéité. Accordez-vous 15 minutes, et durant ce délai photographiez 1 photo à la minute. Allez-y sans trop réfléchir.
  • Si à l’inverse, vous êtes un boulimique de la prise de vue, diminuez vos quantités. Ne photographiez qu’une seule photo aux 5 minutes. Ceci vous permettra de vous déposer et de mieux voir.
  • Si le temps est une denrée rare, priorisez les projets qui vous tiennent à cœur, comme faire de la photographie. Levez-vous un peu plus tôt ou troquez 15 minutes de réseaux sociaux contre du temps libre.

retrouver votre élan

Au final, l’action que vous poserez vous procurera un sentiment de satisfaction et de réussite. Dépasser ses peurs et se faire confiance, malgré les craintes et les incertitudes, développera en vous des qualités insoupçonnées.

N’hésitez pas à partager vos suggestions dans les commentaires, j’aimerais bien vous lire!

8 astuces pour booster votre créativité

Bonjour tout le monde! Comment allez-vous?

Doucement, l’été tire à sa fin, les journées raccourcissent, les brumes matinales nous enveloppent et la rosée du matin est exubérante. La chaleur est encore bien présente, heureusement. Mais l’automne donne signe de vie avec des taches de couleurs par-ci par-là. Tant mieux, mon œil de photographe s’en délecte.

Il y a un bon moment que je n’ai rien déposé ici, sur le blog. J’avais besoin de prendre une pause. De prendre du temps pour moi. De m’épivarder ailleurs (hihihi!).

Bon, il est temps de m’y remettre. Aujourd’hui, j’ai envie de revenir (en force) avec des astuces (vous aimez les astuces, n’est-ce pas?), pour vous aider à booster votre créativité.

Nous traversons tous à un moment des passages à vide où l’inspiration nous fait défaut. Prendre une pause de la photo est une solution, parfois s’en éloigner nous permet de faire le vide et de revenir avec une impulsion renouvelée. D’autre fois, se botter le derrière (hum-hum) et passer à l’action est la meilleure alternative à adopter.

Car l’inspiration n’aime pas l’inaction. Ne-non! Nous changer les idées, bouger, faire autre chose, varier nos habitudes déstabilise certes notre cervelle, mais rend un service fou à notre muse. 😀

Donc, êtes-vous prêt à booster votre créativité? Allons-y

1- Confectionnez une double exposition

Créativité | double-exposition

Ceci est vraiment amusant et permet de créer des scènes uniques! Vous combinez deux images pour n’en faire qu’une seule. L’astuce est de photographier la première image en silhouette, soit une personne en contre-jour, ou contre un mur blanc, ou un ciel lumineux. Songez à exposer pour l’arrière-plan afin de laisser le sujet en silhouette chinoise.

Secundo, créez-vous une banque d’images avec différentes textures : des fleurs, des arbres, un mur de brique, des nuages, l’ondulation d’un étang, un tissu à motifs, paysage urbain, coucher ou le lever de soleil, une lettre manuscrite, enfin le choix est infini.

Une fois vos deux photos réalisées vous les combinez ensemble.

Certains modèles d’appareil photo offrent la possibilité de créer à même le boîtier ces images. Vous pouvez également vous servir de votre téléphone intelligent avec l’application Diana App  Ou encore, allez sur picmonkey.com ou Photoshop pour faire la fusion des deux images.

2- Explorez un nouveau point de vue

Créativité | Perspective Au ras du sol

Imposez-vous une perspective dont vous n’avez pas l’habitude d’utiliser. Photographiez pendant une semaine au ras du sol, ou cherchez à prendre des images vues de haut, ou l’inverse vu d’en bas. Vous sortirez du cadre habituel et découvriez des endroits (que vous connaissez comme le fond de votre poche) sous un jour nouveau.

3- Limitez-vous à 12 photos

Créativité | Limitez vous à 12 photos

Avec le digital, nous sommes habités à prendre une tonne de photos, on mitraille sans retenu. Par ailleurs, le fait de freiner notre élan et de prendre le temps bien examiner chaque photo avant de déclencher, nous force à être plus attentif.

Du temps de l’argentique, les appareils étaient chargés avec des rouleaux de 24 poses et le développement coûtait une beurrée, comme on dit. Donc, nous étions vi-gi-lent.

Limitez vos prises de vue, et posez-vous la question avant de déclencher : ai-je tout fait pour optimiser ma composition?

4- Inventez-vous une liste de thèmes

Créativité | Défi photo

Si vous ignorez quoi photographier, pourquoi ne pas vous créer une liste de thèmes qui vous parlent? Écrivez-les sur un bout de papier, découpez-les et chaque jour pigez-en un au hasard.

Voici quelques idées :

Les perspectives : au ras du sol, vers le haut, vers le bas, caché derrière

Les couleurs : rouge, vert, bleu, jaune, blanc, noir, gris, etc.

Les lignes : droites, diagonales, courbes, triangles, rond, carré.

Une heure précise : 8h – 9h – 10h – 11h – midi – 13h – 16h – 18 h -> à cette heure, vous devez prendre une photo.

Les textures, les reflets, autoportrait, par la fenêtre, si j’étais un chat, gourmandise, mon voisinage, sous la table, à 25 pieds de chez moi, dans mon sac à main, au supermarché, la rentrée scolaire, la ruelle, noir & blanc. La liste est infinie!

->Joignez-vous au groupe facebook où un thème par jour est présenté. <-

5- Marchez L.E.N.T.E.M.E.N.T

Marcher lentement

Adoptez l’habitude de ralentir. Si vous n’avez que 15 minutes pour faire vos photos, prenez votre temps, soyez attentif. C’est la qualité qui compte et non la quantité. En étant plus conscient et plus attentionné sur les items à photographier, vous remarquerez davantage les détails.

Si vous prenez une photo et que vous vous précipitez sur la suivante, vous raterez peut-être l’occasion d’enrichir votre banque d’images. Ralentissez.

6 – Faites du repérage en plein jour!

Créativité | Repérage

Familiarisez-vous avec ce nouvel environnement. Si vous désirez réaliser des photos au lever du soleil, vous avez intérêt à bien connaître les lieux. Visitez-le durant le jour, prenez des photos et observez les différents points de vue, les avant-plans, calculez le temps dont vous avez besoin pour vous y rendre.

Repérage

Quand vous y retournerez le moment venu, vous serez plus à l’aise et saurez où vous installer.

7 – Sortez de votre zone de confort – faites de la photo de nuit!

Créativité | Photo de nuit

Seule, dans la nuit noire, le monde se transforme. Dépourvu de lumière, notre environnement prend une toute autre dimension. Aveugle (ou presque), nous réalisons à quel point la lumière est importante. Soudainement, notre ouïe s’aiguise, et le moindre petit bruit nous paraît amplifié. Les sons, que nous remarque à peine le jour (à part, le gazouillis des oiseaux), prennent des proportions inusitées.

Voici les points majeurs à retenir :

Un bon emplacement, évitez la pollution lumineuse (comme les grandes villes à proximité).

Privilégiez les objectifs lumineux (f/1.4 à 4) afin de capter le plus de lumière possible.

Choisissez un grand-angle (10-24mm), mais une focale plus longue est bon aussi.

Haussez vos ISO, entre 1600 et 4000 ISO (je ne blague pas).

Temps de pose : entre 20 et 30 sec (faites des tests)

Un trépied (ça va de soi…)

Une lampe de poche (la nuit, y fait noire! Surtout quand vous cherchez votre sac photo noir, hihi!)

-> Article chez Objectif Photographe sur la photo de nuit <-

8 – Servez-vous uniquement de votre téléphone cellulaire

Créativité | Cellulaire

Voilà une idée bien saugrenue, me direz-vous, mais ô combien libératrice! On oublie les paramètres, tout ce que vous avez à penser est de composer et de déclencher. N’est-ce pas merveilleux! Permettez-vous à l’occasion de vous départir de votre réflex et n’utilisez que votre téléphone intelligent.

Vous vous sentirez libéré, et votre créativité émergera, comme par magie.

Voilà! J’espère que ces quelques idées vous inspirerons! 🙂

 

 

Enregistrer

7 Citations Photo Pour Inspirer Votre Créativité

citation photographique

1. « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux. » ~ Marcel Proust

Tâche difficile, surtout si vous avez l’impression que vous avez fait le tour du jardin, ou qu’il n’y a rien d’intéressant à photographier. Prenez chaque jour une photo au même endroit, avec comme seul critère de voir différemment, est un défi en soi, mais ô combien bénéfique pour votre œil artistique.

2. « Il est parfois difficile de trouver l’inspiration près de chez soi. Mais, tandis que vous partez pour une destination nouvelle et prometteuse, quelqu’un peut arriver dans votre quartier et le trouver aussi excitant que votre destination lointaine. Si vous parvenez à prendre des photos fortes chez vous, rien ne vous limitera lorsque vous serez dans un autre lieu qui excite vos sens. » ~ Steve Simon

Tellement vrai. N’avez-vous jamais fait de ces voyages lointains dans le but d’y trouver des paysages fabuleux? Mais qu’en est-il de votre quartier? Regardez-le comme si vous étiez un voyageur en quête d’images nouvelles.

3. « La grande photographie tient plus de la profondeur des sentiments que de la profondeur de champ.» ~ Peter Adams

Cette citation m’interpelle beaucoup, créer une image avec un impact émotionnel demande de la patience et un regard aiguisé.

citation photographique

4. « Regardez simplement avec attention le monde qui vous entoure, et faites confiance à vos propres réactions et convictions. Demandez-vous : “ce sujet me fait-il sentir, penser et rêver? Est-ce que je peux visualiser une photographie – mon énoncé personnel de ce que je ressens et veux transmettre – du sujet devant moi? » ~ Ansel Adams

Prendre des photos ne nécessite pas toujours de se questionner, mais prendre le temps de s’y attarder apportera une profondeur à notre image. Le fait de se questionner, de sonder la scène, de voir ce qui nous interpelle permettra de cibler le sujet principal.

5. « Le plus difficile dans la photographie c’est de rester simple. » ~ Annes Geddes

Ah ça, pas toujours facile! On cherche à en mettre plein la vue. La modération a toujours meilleur goût. Peaufiner son regard, sacrifier ce qui est inutile.

citation photographique

6. « Le manque d’inspiration n’est pas une excuse pour mal photographier ou ne pas photographier du tout. C’est, au contraire, une raison pour se lever le matin, attraper un appareil photo et chasser les toiles d’araignées qui encombrent le cerveau, les yeux et l’esprit. Oubliez que la muse est absente. Sortez sans elle. Errez jusqu’à ce que vos yeux s’ouvrent : vous verrez que la muse est déjà là, qu’elle vous attendait.» ~ David Duchemin, « L’âme du photographe », Ed. Pearson.

Rien à rajouter sur cette citation photo. Sortez, tous les jours si vous pouvez et amusez-vous!

7. « Cela fait partie du travail du photographe de voir plus intensément que la plupart des gens. Il doit avoir et garder en lui quelque chose de la réceptivité de l’enfant qui regarde le monde pour la première fois ou du voyageur qui pénètre dans un pays étrange. » ~ Bill Brandt

Conserver son cœur d’enfant et explorer son environnement comme un explorateur. Voilà deux qualités qui devraient nous accompagner lorsque l’on fait de la photo. 😉

citation photographique

Et vous, qu’elle est votre citation photo favorite?

Enregistrer

10 idées lumineuses pour de belles photos d’automne

Réussir photo automne

L’automne arrive à grands pas! Quoiqu’ici, en Estrie (au Québec) c’est un peu au ralenti, à cause des nuits chaudes que nous avons eues pendant les trois dernières semaines. Mais on ne s’en plaindra pas, hein! Ça nous laisse le temps de nous préparer (mentalement) aux températures plus fraîches et aux journées qui raccourcissent. Eh oui, l’été est officiellement terminé!

*S*O*U*P*I*R*

Le Québec est l’endroit rêvé pour admirer les paysages d’automne. Sachez que l’évolution flamboyante des couleurs varie selon les essences d’arbres et les régions, plus vous irez au Nord, plus le changement se fera tôt en saison.

→ Carte illustrant l’évolution des couleurs ←

→ 15 endroits fantastiques pour admirer les paysages d’automnes ←

Réussir photo automne

Doucement, les arbres commencent à se parer de couleurs automnales, du rouge par ci, du jaune par là. C’est joli comme tout! Bientôt, le panorama s’enveloppera de teintes flamboyantes, chatouillant notre âme de randonneur… ou de photographe. La pulsion de croquer de splendides photos d’automne s’empare de nous!

J’ai des envies d’évasion, tout à coup! Qui m’accompagne?

Voici 10 idées pour de belles photos d’automne pleines de magie!

1- Panorama

Réussir photo automne

Profitez de la lumière matinale ou de fin de journée, évitez la lumière du midi où les contrastes sont trop élevés. Les journées nuageuses offrent également de belles occasions photographiques, ne les négligez pas. Si le temps est couvert, vous pourrez bénéficier d’une douce lumière TOUTE la journée.

Astuce compo : évitez d’inclure un pan de ciel blanc, il aurait pour effet d’attirer le regard, à moins qu’il ne soit chargé de nuages dramatiques.

Dans votre sac photo, apportez un grand-angle et choisissez une petite ouverture (f/11-16-22) afin de photographier avec netteté tous les éléments de votre composition.

2- Privilégiez le matin

Réussir photo automne

Les matinées dégagent une atmosphère particulière, la brume nimbe le paysage d’un voile de mystère et le givre ajoute une délicate dentelle à vos photos macro. Servez-vous d’un polarisant pour éliminer le moiré du feuillage et faire ainsi ressortir les couleurs. De plus, il intensifiera le bleu du ciel.

3- Détails

Réussir photo automne

Servez-vous d’un objectif macro ou d’un téléobjectif (200mm +) pour isoler les détails. Soyez attentif aux gouttes de pluie, à la forme des feuilles, aux branches, aux champignons, aux contrastes de couleur et aux motifs répétitifs.

Immobilisez-vous par moment, prenez le temps de regarder, d’observer, afin de voir ces menus détails qui échappent à notre regard. 😉

4- Jeu de reflet

Réussir photo automne

Les lacs, les étangs et les mares offrent un miroir sans pareil pour les coloris d’automne. Vous pouvez isoler un sujet qui s’y reflète, ou décider d’inclure une partie du paysage. Vous avez l’embarras du choix!

5- Bokeh

Réussir photo automne

Ce terme désigne le flou artistique d’un arrière-plan sur lequel se détache clairement un sujet. Il est réalisé par le choix d’une grande ouverture (f/petit chiffre) produisant une faible profondeur de champ.

Pour optimiser vos bokeh, approchez-vous de votre sujet, optez pour une grande ouverture (f/petit chiffre) et d’une longue focale.

Réussir photo automne

Si des éléments lumineux apparaissent en arrière-plan, vous obtiendrez en bonus de jolies rondelles de lumière. Yéééé!

6- L’effet étoilé

Réussir photo automne

On me demande souvent : comment réaliser l’effet étoilé? C’est très simple, vous allez voir. Il s’agit de sélectionner une petite ouverture (f/11-16 – 22) et de positionner le soleil derrière l’arête d’un objet, notamment une feuille. Remarquez que l’effet sera plus prononcé avec un grand-angle.

Devant la scène à photographier, déplacez-vous (en plissant les yeux légèrement) jusqu’à ce que le soleil (caché derrière un feuillage, par exemple) se transforme en petite étoile et déclenchez. Vos photos d’automne auront un clin d’œil scintillant!

7- Lumière en contre-jour

Réussir photo automne

Si le soleil est de la partie (et c’est ce que l’on souhaite, n’est-ce pas?), songez à prendre quelques photos à contre-jour. La lumière fera ressortir la transparence du feuillage richement coloré. De plus, les troncs d’arbre et les branches tortueuses deviendront des silhouettes chinoises. Vos photos d’automne auront un petit air asiatique. ^^

Astuce techno : pensez à compenser votre exposition de -1 stop, ou à utiliser la mesure spot, pour ne pas surexposer votre photo.

8- Changez votre point de vue

Réussir photo automne

Variez votre perspective, ne vous contentez pas de la photo à la hauteur des yeux. C’est monotone! Bougez, à gauche, à droite, au ras du sol, regardez en haut, en bas, explorez votre environnement sur toutes les coutures. Couchez-vous par terre s’il le faut! 😉

9- Peindre à la Monet

Ne vous privez pas de randonnée les journées de grand vent, tirez profit de la situation en choisissez une longue exposition (1 sec et plus). Et créez ainsi des effets de flou de bougés fort intéressant.

Réussir photo automne

Ou encore, lors du déclenchement, bougez volontairement votre appareil. En tournant, en zigzaguant, en zoomant, en tremblotant, toutes les méthodes sont bonnes. Soyez créatif!

Astuce techno : Diminuez les ISO au minimum, optez pour une petite ouverture (f/22) et, le cas échéant, ajoutez un filtre polarisant ou un filtre neutre pour réduire la luminosité.

10- Improvisez votre propre mise en scène

photo automne

Lors de votre balade, cueillez une jolie feuille rouge et ajoutez-là à votre composition. Vous pouvez la déposer sur des fougères, sur un sentier, un banc, un objet à votre choix. Bref, là où vous désirez, c’est vous le maître!

Maintenant, à vos kodak! Et faites de belles photos d’automne! 😉

Enregistrer

Enregistrer

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

Récemment, j’ai lu l’e-book de Shannon Kalahan et David Pasillas, intitulé Duh! Ce document écrit avec un humour savoureux nous rappelle l’importance d’être attentif, et d’éviter les erreurs qui jalonnent notre vie de photographe.

Cette lecture m’a fait sourire et rire. Dans les péripéties racontées, je m’y suis identifiée plus d’une fois! Qui n’a pas, un jour ou l’autre, oublié sa carte mémoire à la maison? Gloups! Ou encore, votre batterie se décharge alors que le coucher de soleil s’annonce fa-bu-leux?  Familier?

Inspirée par ce document, j’ai donc décidé de rédiger 7 aide-mémoire en photographie de paysage.

1. Ne jamais tenir pour acquis votre région

Dernièrement, je pensais connaître ma région comme le fond de ma poche. Erreur! Lors d’une visite de repérage dans une ville voisine, j’ai découvert – tout à fait par hasard – un aire de repos en bordure d’un lac. Ce qui m’emballait au plus haut point c’était son orientation, face au soleil levant. Trop cool! Je n’en revenais tout simplement pas. Je vis ici depuis plus de 20 ans et je ne connaissais même pas ce parc. Pffff!

Devinez quels étaient mes plans pour le lendemain? => Cadran : 4h15 => Photo : 5h15

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

2. Nettoyez votre équipement une fois par semaine

Bon, cette recommandation va vous paraître évidente, mais il est toujours bon de nettoyer régulièrement ses objectifs et ses filtres. Les petites saletés (invisibles) prennent des proportions importantes sur l’écran de votre ordinateur.

Une façon d’y remédier est d’avoir à votre disposition des tissus nettoyants en microfibre et une petite brosse rétractable en poils doux.

3. Protégez votre équipement de la pluie

Je ne sais pas vous, mais j’aime bien partir lorsque la météo annonce du mauvais temps. On ne sait jamais quand le ciel s’ouvrira transpercé par un rayon de lumière inoubliable! Si vous vous sentez aventureux, comme il m’arrive parfois, assurez-vous de protéger votre sac photo.

La plupart des modèles sont dotés d’une housse de protection que vous extirpez le moment voulu. La dernière fois que j’ai fait de la photo par «mauvais temps», j’ai oublié ce petit détail. Oh, j’étais bien protégée par mon parapluie, mais la circonférence de ce dernier ne couvrait pas mes arrières, là où se situait mon sac photo… Hum! Hum!

Par ailleurs, j’ai toujours dans ma voiture un parapluie, un imperméable et des bottes de pluie. Ces dernières sont très pratiques le matin, alors que les champs sont humectés de la rosée de la nuit. Pensez également à munir votre sac photo d’un sac de protection pour votre appareil photo.

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

4. Photographiez la carte topographique d’un parc

La plupart des parcs nationaux (ou autres) affichent des cartes topographiques aux débuts des sentiers. Elles vous aident à vous situer et à vous diriger… quand vous en avez une sous les yeux. Les sentiers ont beau être bien balisés, parfois vous perdez votre orientation et ne savez plus quel chemin emprunter. Doit-on allez à droite, ou à gauche? Est-ce le sentier rouge, ou le bleu? Ouais, moi non plus, je ne m’y reconnais plus…

Prenez l’habitude de photographier la carte, ainsi vous pourrez la consulter à votre guise le moment opportun. 😉

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

5. Assurez-vous de quitter les lieux avant l’heure de fermeture

Heu… okay, ça aussi c’est une évidence, je l’avoue, sauf que j’ai failli (il n’y pas si longtemps), me faire emprisonner derrière la clôture de sécurité d’un parc. Ben oui!

J’étais en train de photographier un coucher de soleil. Déçue par les couleurs fades, je décide de quitter les lieux plus tôt que prévu. Il était 20h20. Trente minutes de marche sont nécessaires pour atteindre ma voiture. À mon retour, un garde de sécurité m’accueille en me lançant : « Bonsoir madame, vous arrivez juste à temps, j’étais sur le point de fermer la barrière! Nous fermons à 20h30! ». Ah bon! Si je m’étais attardée plus longtemps, j’aurais sans doute passé la nuit au parc. Dieu merci le ciel était pourri! *rire jaune*

Donc, avant de vous aventurer sur un lieu public, de grâce, assurez-vous de connaître les heures de fermeture.

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

6. Carte mémoire, batterie de rechange et collation

Vous êtes sur le point d’immortaliser une scène inoubliable, alors que sans crier gare votre batterie se décharge ou votre carte mémoire affiche complet. Si vous avez déjà vécu l’expérience, vous savez que ça n’a rien d’amusant.

Donc, pour éviter ces petits (et grands) désagréments, n’oubliez pas de charger votre batterie, ou mieux procurez-vous-en une deuxième. Et videz votre carte mémoire avant votre séance photo.

De plus, pour éviter les fringales lorsque vous partez pour de longues randonnées, ajoutez à votre attirail une collation, soit des barres nutritives ou un mélange de noix et fruits séchés. Oh, et n’oubliez pas votre bouteille d’eau! 😉

7. Faites le tour du sujet

Ne vous contentez pas d’une seule image, même si vous jugez que c’est la meilleure. Changez votre point de vue et effectuez plusieurs clichés sous des angles variés.

Faites des photos à l’horizontale ET à la verticale. Modifiez votre perspective, pouvez-vous prendre la photo sous un promontoire plus élevé? Ou grimper sur quelque chose? Si vous possédez un zoom, fragmentez la scène en vous servant des différentes focales de votre zoom.

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

Et voilà! Si vous avez des mésaventures à raconter, n’hésitez pas à partager! On veux touts savoir! Héhéhé 😉

Restons en contact!

J'aide les gens à retrouver leur souffle créateur.

Abonnez-vous à ma Lettre d'Amitié et découvrez des pistes pour progresser.

De plus, recevez GRATUITEMENT Les 10 Secrets d'une Composition Réussie!

Bienvenue dans mon univers! Vous êtes officiellement inscrit! :)