Comment réussir ses photos d’hiver

L’hiver, la saison mal aimée

Juste à entendre ce mot, nous avons des frissons. Les gens pensent, à tort, que leur appareil photo ne fonctionnera pas bien durant la saison froide. Pourtant, on se réjouit des premiers flocons. Mais dès que le froid intense s’installe, on range tout le tralala et l’on attend, tout penaud, le retour du printemps. Quel dommage!

L’hiver est l’une des plus belles saisons de l’année. Pourquoi s’en priver? Votre déplaisir sera récompensé par la féerie des paysages.Vous reviendrez avec des photos qui vous rempliront de fierté. Promis! [Tweet « Osez mettre le nez dehors et vous serez émerveillé par la magie de l’hiver. »]

Comment réussir ses photos d'hiver

Voici quelques conseils pour réussir vos photos d’hiver.

Comment vous tenir au chaud?

Pour ma part, même si le froid est un obstacle au confort de mes doigts, j’essaie de profiter de l’hiver au maximum. Il suffit de savoir se vêtir et d’être préparé, tout simplement.

Habillez-vous en « oignon »

Le principe? Se vêtir de plusieurs vêtements superposés enferme l’air entre les couches et vous procure une isolation. Trois épaisseurs sont recommandées, celle près du corps devrait être en tissu synthétique afin de permettre d’évacuer la transpiration générée par le corps tout en vous gardant isolé du froid. Le coton restera trempé et vous risquez de geler.

 

Comment bien réussir ses photos d'hiver

Protégez vos zones sensibles : tête, mains et pieds

Rien de pire que d’avoir froid aux oreilles, aux orteils ou aux mains. Si l’une de ces extrémités est mal protégée, vous serez incapable de vous concentrer. Par ailleurs, si vous êtes frileux des pieds, portez deux paires de chaussettes, évitez toutefois d’avoir les pieds serrés, ça gênera la circulation et créera l’effet contraire.

Les mains : C’est la partie la plus sensible, voire la plus indispensable en tant que photographe. Comment les garder au chaud? Pour ma part, j’ai une paire de gants doublés de mitaines (moufles), qui s’ouvre sur le côté permettant à mon index de manipuler les fonctions de votre appareil photo. Génial, non?

Astuce : Je trimballe un mince tapis de sol coupé en deux. Quand je m’installe dans la neige, pour faire de la macro ou toute autre prise de vue, sa mousse isolante protège mes genoux du froid et me tiens au sec. (conservez l’autre moitié pour faire du gym à la maison 😉 )

Comment réussir ses photos d'hiver

Comment garder votre appareil photo au chaud

Le froid réduira l’énergie de votre batterie et elle se déchargera beaucoup plus rapidement. Pour contrer ce contretemps, procurez-vous deux batteries, l’une que l’on garde près de la chaleur du corps, dans une poche intérieure, et l’autre dans l’appareil. Quand l’énergie de la première batterie faiblit, changez là pour celle que vous avez sur vous. Et alternez au besoin.

Certaines personnes vont jusqu’à coller un chauffe-mains sur le compartiment de la batterie afin de prolonger sa résistance au froid. Pas bête!

Comment réussir ses photos d'hiver, hand warmer, chauffe-main, chauffrette

Évitez d’apporter votre appareil photo directement à l’intérieur

Le brusque changement de température va produire de la condensation (choc thermique chaud/froid) et nuire aux circuits fragiles de votre équipement. Il est préférable de le garder dans son sac photo – pendant qu’il est encore froid – et laisser le tout se réchauffer à la température ambiante.

Conserver la teinte de bleu, ou pas?

Pourtant, la neige est blanche me direz-vous. Or, pourquoi paraît-elle bleue lorsqu’elle est photographiée? Ceci est causé par la couleur du ciel qui se reflète sur la neige. Personnellement, j’aime conserver cette teinte si caractéristique de l’hiver. Si vous préférez atténuer cette dominante de bleu, faites votre réglage de la balance des blancs manuellement.

comment réussir ses photos d'hiver

Astuce : Servez-vous de votre « liveview » pendant que vous tournez la molette des balances des blancs, choisissez à l’œil l’image qui vous plaît. En somme, tout est une question de goût.

Notez que si vous photographiez en RAW, vous pourrez facilement faire les ajustements en postproduction.

Comment éviter les photos grises?

La fameuse question. Divers paramètres influenceront l’exposition de votre image. Toutefois, à la base, sachez que les cellules, réparties sur le capteur de votre appareil, sont calibrées pour capturer une valeur de gris à 18 %. Le fameux gris moyen. Si règle générale, cette moyenne s’avère juste, elle n’est pas toujours exacte. C’est pour cette raison que les scènes de neige (où le blanc est très lumineux) paraîtront grises (sous-exposé) et, à l’inverse, un sujet sombre comme un cheval noir par exemple, sera gris (surexposé).

Comment faire pour bien exposer ses photos d’hiver?

Primo, évitez le mode automatique (vous n’obtiendrez jamais de bon résultat), et optez pour le mode manuel ou semi-automatique (priorité ouverture). Et deuzio, fiez-vous à votre histogramme, si la courbe des pixels est trop vers la gauche votre image est sous-exposée. Voyez l’exemple ci-dessous.

Comment réussir ses photos d'hiver

Attention : Lors de journées nuageuses, il faut obligatoirement compenser son exposition (EL/IL) de 0,3 à 1 stop. Faites des tests, quitte à réaliser plusieurs photos à diverses expositions. Une fois revenue à la maison vous pourrez juger quelle image est acceptable.

Exception : Les journées ensoleillées, toutefois, ne nécessitent pas toujours une compensation d’exposition. Ayez l’œil sur votre histogramme.

Astuce : Activez les clignotants de haute lumière (alerte de surexposition) de votre écran LCD, ceci vous permettra de voir immédiatement si vous avez des hautes lumières surexposées (cramées). Pour l’activer, allez sur votre appareil dans : -> menu de visualisation -> Options d’affichage -> Hautes lumières. Si vous prenez une photo dont les hautes lumières sont surexposées, les zones ciblées clignoteront. Très pratique! Je l’utilise régulièrement.

Comment réussir ses photos d'hiver

Conseil pour Réussir ses photos d'hiver

Et vous, quel moyen utilisez-vous pour réussir vos photos d’hiver?

Si toutefois, vous avez des questions, n’hésitez pas à demander.

😉

Ah, comme la neige a neigé!

« La neige possède ce secret de rendre au coeur en un souffle la joie naïve que les années lui ont impitoyablement arrachée. »~ de Antonine Maillet

La neige est arrivée, fraîche et abondante. Et puis, pif! Un redoux d’une seule journée l’a fait disparaître. Complètement!

Ah, comme la neige a neigé! C’était il y a quelques semaines. Voici donc les photos récoltées entre les flocons. 😉

↔ Δ ↔

↔ Δ ↔

↔ Δ ↔

↔ Δ ↔

↔ Δ ↔

↔ Δ ↔

↔ Δ ↔

Merci de me partager vos opinions et de me laisser vos commentaires!

J’apprécie grandement!

🙂

Avoir les bleus

Bleu du ciel. Bleu d’hiver. Bleu du cœur. Bleu tout court.

Je ne vous le cacherai pas, chers lecteurs et lectrices. J’ai comme un petit vide, là en dedans, où mon âme s’isole parfois pour se ressourcer. Pour se protéger. Se reposer. Seule.

J’ai pris un temps d’arrêt pour réfléchir, pour regarder la prochaine année avec sagesse et détermination. De ce vide (et quelques exercices) sont nées des décisions, mais le passage à l’action se fait tarder. Procrastination, me direz-vous? Mais non, mais non. On dirait que le vide est trop plein. Il m’envahit. Voilà tout!  😉

Le vide. Est-ce si terrible? Peut-être ai-je besoin de ce vide, de ce manque d’illumination pour retrouver un certain équilibre? Comme cette brindille isolée.

J’ai les bleus. Et je crois que c’est très bien ainsi. Pourquoi faire semblant que tout est rose? Faire l’autruche à nos préoccupations, nier nos besoins et renier nos rêves ne mènent nulle part. Faut bien l’admettre. Sauf que…  j’ai besoin d’avoir les bleus. Le dire me fait du bien. Je me sens vrai. Vivante. Authentique. Même si le mot évoque tristesse et mélancolie.

Dans ces bleus profonds, voltigent ma liberté…

Je l’aide à prendre son envol. Regardez bien.

Bientôt elle s’envolera.

Merci à tous et toutes pour vos merveilleux vœux!

Chaque parole déposée ici est

comme une pierre précieuse à mon cœur.

Mille mercis!

😀 😀 😀

Être à l’écoute

Lorsque je pars tôt le matin, à la conquête du soleil levant, cherchant la lumière idéale, je  suis en réalité à la recherche de ma propre lumière. Celle qui irradie. De l’intérieur. Des petits bouts de moi éparpillés ici et là, que je cueille au passage et que je reconstruis telle une toile impressionniste.

Pas à pas, je reprends contact avec mon essence profonde, tends l’oreille, écoute.

De ce clair-obscur jaillira une œuvre d’art.

C’était dans le bon vieux temps!

J’étais à la recherche d’image dans mon ordi, lorsque je suis tombée sur cette photo de mon enfance. En la voyant, je me suis exclamée :  » wowwww! Y’avait d’ la neige dans l’temps!  » (Ceux qui habitaient au sous-sol devaient manquer de lumière. )N’allez pas croire que j’ai oublié, entre adulte de mon âge on ne cesse de se le dire. Sauf que le voir, en photo, ça vous remue…

Jouer sur d’énorme banc de neige était courant. ↑ Ouf! Quand même!

Aujourd’hui, les champs sont à peine recouvert.  ↑ ↓ ( 7 janvier 2012)

Parfois,  Mère Nature entend nos prières silencieuses. ↓

Par contre, on y goûte! 😉 ↓

Une chance, on a de l’aide! ↓

Entre vous et moi, les tempêtes, moi j’aime ça! Chuuuut! N’en parlez pas à chéri. 😉

Quand la neige vient changer vos plans

Au départ, j’avais l’intention de vous parler de mes 5 sources d’inspiration. Je les avais élaboré avec application afin d’éviter les  clichés. Original était mon mot d’ordre. Or, je me suis creusé la cervelle pour vous dépeindre des sujets intéressants. En pleine nuit, je me suis même levée  afin de chercher des images à vous présenter.

N’allez pas croire que je fais de l’insomnie, non, non. Je suis somnambule. 

Cette jolie présentation a dû être remise à plus tard. Car, en passant devant la fenêtre (à 5h du matin), je n’ai pu résister à tentation de jeter un coup d’oeil dehors. Et, devinez quoi?

Il avait NEIGÉ!!!! Je vous le dis! Inutile de vous expliquer la suite. 😀

 

↔ô↔

↔õ↔

Je vous présenterez mes 5 sources d’inspiration samedi, s’il neige pas.

😎

Restons en contact!

J'aide les gens à retrouver leur souffle créateur.

Abonnez-vous à ma Lettre d'Amitié et découvrez des pistes pour progresser.

De plus, recevez GRATUITEMENT Les 10 Secrets d'une Composition Réussie!

Bienvenue dans mon univers! Vous êtes officiellement inscrit! :)