Comment Créer de Meilleures Photos sans Changer notre Équipement

Créer de Meilleures Photos sans Changer notre Équipement

À voir tous les articles publiés sur les nouveautés de l’industrie photographique, pas étonnant que l’on souhaite changer notre équipement. Qui n’a pas songé, un jour ou l’autre, à changer son appareil photo dans le but d’obtenir de meilleures images? Ce qui a freiné votre décision est sans doute votre budget. Et non pas la détermination de bien maitriser votre appareil, ou encore, peaufiner votre vision. J’ai passé par là moi aussi…

Évidemment, si vous êtes professionnel et gagnez de l’argent avec ce médium, il va sans dire que votre appareil photo (et tout l’équipement qui l’accompagne) aura une très grande importance. Par ailleurs, si vous en êtes à vos débuts en photographie et envisagez un changement d’équipement parce que les résultats obtenus ne vous plaisent pas du tout, cet article est pour vous.

J’ai dénombré 7 façons d’améliorer vos photos sans changer votre équipement.

Créer de Meilleures Photos sans Changer notre Équipement

1-Apprenez à connaitre votre appareil photo

Ceci parait d’une évidence, mais j’ai souvent rencontré des gens, lors de mes randonnées photo, qui ignoraient comment hausser les ISO ou modifier les ouvertures de leur appareil photo.

Pensez-vous qu’en changeant le modèle de votre appareil photo ce sera plus simple? Pas du tout! Vous reviendrez à la case de départ, d’autant plus que les modèles d’aujourd’hui possèdent une liste d’options impressionnante et interminable.

Connaissez au moins les 5 paramètres suivants :

Modifier les ISO (sensibilité de capteur)

Changer l’ouverture (diaphragme)

Changer la vitesse d’obturation

Passer en mode Manuel ou semi-automatique (M, A-Av, T-Tv)

Modifier la Balance des Blancs

2-Maîtriser le triangle photographique

L’exposition est influencée par trois paramètres, nommés le triangle photographique. Bien maitrisée, cette théorie vous permettra d’obtenir de meilleures images.

  • L’ouverture du diaphragme – c’est le diamètre d’ouverture du diaphragme qui s’ouvre pour laisser passer la lumière.
  • La vitesse d’obturation – c’est le temps pendant lequel l’obturateur s’ouvre au déclenchement.
  • La sensibilité ISO – c’est une unité de mesure de la sensibilité de votre capteur à la lumière.

Ces facteurs détermineront si une photo est claire ou sombre et vous pouvez les modifier de façon créative pour créer une image selon votre vision artistique.

Note :   Le triangle d’exposition est la représentation imagée de l’influence de l’ouverture, du temps d’exposition (vitesse) et de l’ISO combinés ensemble pour former une image.

3-Ne cherchez pas le sujet, laissez-le venir à vous

Si vous partez avec une idée en tête, du genre : je veux photographier un fabuleux coucher de soleil, ou repérer une dame avec un chapeau rouge, vous risquez d’être déçu. Votre attention sera complètement obnubilée par ce résultat recherché, et vous manquerez des occasions de faire de belles images.

Prenez l’habitude, de temps à autre, de faire vos escapades photo sans attente. Laissez le sujet venir à vous, au lieu que ce soit vous qui essayez tant bien que mal d’aller vers le sujet idéal.

4-Soyez ouvert

Restez ouvert dans l’instant présent. Soyez attentif à ce qui passe devant vous, si ce que vous voyez vous rend heureux, photographiez-le. C’est la connexion qui s’établit avec le sujet – pas cinq minutes auparavant ou dix minutes plus tard – mais ici et maintenant.

Pour y arriver, vous devez être TOTALEMENT présent et OUVERT.

Créer de Meilleures Photos sans Changer notre Équipement

5-Soyez patient…

Le résultat escompté n’arrive pas toujours au moment voulu, parfois il faut recommencer, encore et encore. D’autre fois, il suffit d’attendre ou de s’attarder.

Si vous prenez une bonne photo, rien ne vous empêche de faire le tour du sujet, de changer votre perspective, votre point de vue et faire quelques photos supplémentaires.

Peut-être ce sera la première photo qui sera la meilleure, peut-être ce sera la dixième. On ne peut jamais prévoir…

6-Oubliez les règles et soyez créatif!

Les règles sont un guide, mais avouons-le, elles peuvent devenir un carcan à la créativité. À trop suivre les normes, on finit par oublier notre propre sens artistique. Sachez les briser et expérimentez, selon votre vision.

Lancez-vous un défi de faire une photo en respectant une règle en particulier, et la photo suivante, faites l’inverse. Une photo avec l’horizon droite et l’autre bancale, par exemple. Soyez rebelle!

Créer de Meilleures Photos sans Changer notre Équipement

7-Soignez votre composition

Il est facile de dire : oh, je vais recadrer la scène plus tard dans Photoshop! Erreur!

Et si on prenait le temps de ralentir et de porter attention aux détails, on y gagnerait du temps. On ne passerait pas un temps fou à tout récupérer dans le post-traitement. Assurez-vous que TOUS les éléments de votre composition aient leur place. Peut-être y a-t-il un élément à éliminer? Ou recadrer, tout simplement.

En conclusion

Au fond, ce n’est pas l’appareil photo qui immortalise les images, c’est nous. Il est légitime de vouloir créer de meilleures images, mais au départ, si nous n’avons pas appliqué certaines des astuces énoncées dans cet article, nous faisons fausse route.

Prenons le temps de regarder en nous, observons les aspects qui nous causent des frustrations. Et-ce l’exposition?  L’ensemble général des images? Notre approche du sujet? Avons besoin d’améliorer certaines techniques? Prendre davantage notre temps? Cadrer moins rapidement?

La photographie est une activité qui demande de la pratique et de la patience. Et elle ne s’apprend pas du jour au lendemain. Alors, sortons nos appareils (celui que nous avons entre les mains) et partons à la chasse photographique. 🙂

Et vous, chers lecteurs-trices, quelle est votre méthode pour améliorer vos images?

Conseil Pratique : Comment Utiliser son Grand-Angle?

grand angle, objectif, photo, perspective

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler grand angle, mon sujet préféré après la macrophotographie. Avez-vous un objectif grand angle? Peut-être cherchez-vous à savoir comment optimiser vos prises de vue. Ou vous prévoyez-en achetez-un, mais hésitez sur le modèle, parce que vous n’êtes pas certain s’il vous sera utile.

Que faire avec un grand-angle? C’est une grande question, n’est-ce pas? 😉 Ne perdons plus de temps et plongeons dans le vif du sujet!

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un grand angle?

C’est un objectif à courte focale, mesurée en millimètre, soit entre 14 à 24 mm (pour un 24 X 36 ~ plein format) et 10 à 18 mm (pour un APC-S). Le grand-angle permet de photographier une large scène sans avoir à se déplacer (ou presque), il élargit votre champ de vision et donne l’impression que les objets sont plus éloignés qu’ils ne le sont en réalité.

Note : plus la focale est petite en nombre, plus l’objectif obtiendra un cadrage large et aura tendance à déformer votre sujet. À l’inverse, un téléobjectif (longue focale 105mm et plus) compresse la perspective et rapproche l’arrière-plan du sujet.

Un objectif grand-angle sera efficace pour les photos d’architecture et de paysage. À éviter pour le portrait, à moins que votre intention soit d’accentuer l’aspect « caricature » de votre sujet. 😛

comment utiliser son grand angle

Facteur de conversion

Lorsque vous montez un objectif sur un boîtier à capteur réduit, vous devez convertir la focale pour obtenir son coefficient réel : multipliez la focale par 1.5 (pour Nikon) et par 1.6 (pour Canon).

En résumé : un 18mm sur un capteur crop deviendra en réalité un 27mm. Un 24mm égalera un 36mm. Un 35mm sera un 52mm. Et ainsi de suite…Vous voyez le principe.

Quel grand angle choisir?

Le zoom livré en kit (18-55mm par ex.) avec les boîtiers APC-S comprend une focale grand-angle de 18mm (X1.5 = 27mm). Ce n’est pas tout à fait un grand-angle, mais c’est un début. Si vous considérez acquérir un nouvel objectif grand-angle, voici quelques suggestions intéressantes.

Objectifs fixes

Avantages : légèreté, mise au point plus rapprochée, grande ouverture (lumineux), possibilité de créer de jolis bokeh, parfois plus économique qu’un zoom selon la marque de votre boîtier.

Mon avis : mon premier appareil réflex venait avec l’objectif de base, un 18-55mm, je me suis rapidement rendue compte que la qualité était moyenne. J’ai fait des économies et le moment venu, j’ai acquis mon premier objectif fixe, le Nikkor 20mm f/2.8. Léger, compact, lumineux, belle netteté d’image, il répondait à tous mes besoins. Yéééé!

Mes suggestions :

Nikon AF Nikkor 20mm f/2.8D

Canon EF 24mm f/2.8 IS USM

Zoom

Avantages : polyvalence, angles de vue variés, rapidité à photographier le sujet sans avoir à vous déplacer.

Mon avis : lorsque j’ai changé d’équipement passant au format full frame, je trouvais que mon objectif grand-angle 20mm me limitait. J’ai donc opté pour un zoom Tamron 24-70mm f/2.8, qui me donne beaucoup plus de liberté. Mais j’aime encore utiliser mon 20 mm, il est léger et offre un piqué impeccable.

Mes suggestions :

Tokina AT-X 11- 20 mm f/2.8 Pro DX (APC-S) (560gr)

Tokina 17-35mm F/4 AT-X Pro FX (FF) (600gr) Pour Nikon  et pour Canon

Sigma 12-24mm f/4.5-5.6 (FF & APC-S) (600gr)

Tamron AF 17-50 mm f/2.8 XR Di II VC (APC-S) (570 gr)

Tamron 24-70 f/2.8 (FF) (850gr)

grand angle, objectif, photo, perspective

 

 8 conseils pour optimiser l’utilisation d’un grand angle

Et maintenant si on passait au côté pratico-pratique, ça vous dirait? Allons-y!

1. Utilisez les lignes pour créer un point de fuite intéressant. Le grand-angle amplifie la perspective, utilisez-la pour créer des effets dramatiques.

2. Si vous aimez les couchers (ou levers) de soleil, songez à inclure un pan de ciel embrasé par les couleurs du couchant. Ou une formation de nuages amoncelés au dessus de l’horizon.

3. Pensez à inclure un point d’intérêt en avant-plan, trouvez des éléments naturels, tels qu’une formation de plantes, des souches, des objets distinctifs qui piquent l’intérêt.

4. Pour éviter les déformations excessives (à moins que ça ne soit voulu), pensez à ne pas trop incliner l’appareil. Avant de déclencher, vérifier l’effet créé par l’inclinaison de votre boîtier, si la distorsion est trop prononcée, relevez votre cadrage pour qu’il soit le plus possible à l’horizontale.

 Comment utiliser un grand angle

5. Correction de la déformation avec le logiciel de traitement DxO View Point

–>>Démonstration (vraiment cool) Youtube en anglais <<–

–>>Tutoriel chez Nikon Passion <<–

6. N’oubliez pas que, parfois, ce style de déformation peut servir votre créativité. N’ayez pas peur d’expérimenter. Prenez diverses poses et rendu à la maison, vous pourrez juger si cela fonctionne ou pas.

7. Rapprochez-vous de votre sujet (attention, sur une personne l’effet sera, disons, burlesque). Si c’est votre intention, alors allez-y à cœur joie! L’effet grandiose sera accentué avec cette focale. Elle ajoute une touche dramatique.

comment utiliser son grand angle

8. Avec un grand-angle vous pouvez obtenir une grande profondeur de champ, choisissez une petite ouverture (f/16-22). Pensez à faire votre mise au point au 1/3 de l’image pour maximiser votre PDF.

comment utiliser son grand angle

Pensez à louer avant d’acheter!

Pas encore certain(e)s quel objectif choisir? Prévoyez un week-end où vous pourriez louer votre équipement. Planifier une session photo avec des copains et amusez-vous à expérimenter.

Comme on dit, l’essayer, c’est l’adopter! 😉

Que contient mon sac photo? (In my bag)

 I truly believe that when we feel fear about something – along with those butterflies – it’s a signal that we’re ready to stretch and grow. All that activity going on in your head- how exciting! There’s that wonderful quote in “The Artist’s Way” that says “leap, and the net will appear”. Believe it will be so:) ~ Carla 

Dans mon sac photo il y a :

1-      Un élastique à cheveux – bon, si vous êtes un gars, cet accessoire vous sera totalement inutile. Par contre, si vous êtes une fille avec de longs cheveux, ce gadget est un must.

2-      Une bouteille d’eau,  l’été. – L’hiver, des chauffes mains.

3-      De la gomme à mâcher – pour apaiser ma soif… quand j’oublie ma bouteille d’eau.

bag, sac photo, gear, équipement, photo, conseil, truc et astuce

4-      Un sac de noix – pour les petites fringales.

5-      Du chasse moustique – Au Québec c’est pratiquement indispensable. Sinon, je vais me gratter pendant des jooooours. Ou pire, je vais écourter la session photo, ce qui n’est pas souhaitable.

6-      Une batterie de rechange – pour contrer les pannes en pleine prise de vue.

ombre, parc yamaska, sac photo, gear, équipement, conseil, truc et astuce

Anne Jutras – Autoportrait, Parc de la Yamaska

7-      Des épingles à couche – afin de maintenir, hors de votre champ de vision, les branches indésirables.

8-      Un imperméable – rien de tel que de devoir se réfugier à l’abri de rien quand le déluge vous tombe sur la tête.

9-       Un sifflet – au cas où je me perdrais en forêt (si vous êtes du sexe masculin, n’allez pas imaginer que vous êtes immunisé contre ce genre d’incident. Voir ici.

feuille, conseil, truc et astuce, anne jutras, photo, photographe, bromont

Anne Jutras

10-      Des filtres dégradés neutres – pour harmoniser la luminosité du ciel avec le reste du paysage.

11-      Ma 50 mm f1.8 et ma macro – deux objectifs dont je ne peux me séparer.

12-      Et finalement,  mon appareil photo – de toute évidence!

Et vous? Quel item ne quitte pas votre sac photo?

Vous désirez poursuivre votre lecture? Voici quelques suggestions :

Éclairci ou assombrir un sujet

10 raisons pour prendre des photos avec votre téléphone

Comment sauvegarder une photo pour le web?

RAW versus JPEG

Restons en contact!

J'aide les gens à retrouver leur souffle créateur.

Abonnez-vous à ma Lettre d'Amitié et découvrez des pistes pour progresser.

De plus, recevez GRATUITEMENT Les 10 Secrets d'une Composition Réussie!

Bienvenue dans mon univers! Vous êtes officiellement inscrit! :)