7 Aide-mémoire en photographie de paysage

Récemment, j’ai lu l’e-book de Shannon Kalahan et David Pasillas, intitulé Duh! Ce document écrit avec un humour savoureux nous rappelle l’importance d’être attentif, et d’éviter les erreurs qui jalonnent notre vie de photographe.

Cette lecture m’a fait sourire et rire. Dans les péripéties racontées, je m’y suis identifiée plus d’une fois! Qui n’a pas, un jour ou l’autre, oublié sa carte mémoire à la maison? Gloups! Ou encore, votre batterie se décharge alors que le coucher de soleil s’annonce fa-bu-leux?  Familier?

Inspirée par ce document, j’ai donc décidé de rédiger 7 aide-mémoire en photographie de paysage.

1. Ne jamais tenir pour acquis votre région

Dernièrement, je pensais connaître ma région comme le fond de ma poche. Erreur! Lors d’une visite de repérage dans une ville voisine, j’ai découvert – tout à fait par hasard – un aire de repos en bordure d’un lac. Ce qui m’emballait au plus haut point c’était son orientation, face au soleil levant. Trop cool! Je n’en revenais tout simplement pas. Je vis ici depuis plus de 20 ans et je ne connaissais même pas ce parc. Pffff!

Devinez quels étaient mes plans pour le lendemain? => Cadran : 4h15 => Photo : 5h15

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

2. Nettoyez votre équipement une fois par semaine

Bon, cette recommandation va vous paraître évidente, mais il est toujours bon de nettoyer régulièrement ses objectifs et ses filtres. Les petites saletés (invisibles) prennent des proportions importantes sur l’écran de votre ordinateur.

Une façon d’y remédier est d’avoir à votre disposition des tissus nettoyants en microfibre et une petite brosse rétractable en poils doux.

3. Protégez votre équipement de la pluie

Je ne sais pas vous, mais j’aime bien partir lorsque la météo annonce du mauvais temps. On ne sait jamais quand le ciel s’ouvrira transpercé par un rayon de lumière inoubliable! Si vous vous sentez aventureux, comme il m’arrive parfois, assurez-vous de protéger votre sac photo.

La plupart des modèles sont dotés d’une housse de protection que vous extirpez le moment voulu. La dernière fois que j’ai fait de la photo par «mauvais temps», j’ai oublié ce petit détail. Oh, j’étais bien protégée par mon parapluie, mais la circonférence de ce dernier ne couvrait pas mes arrières, là où se situait mon sac photo… Hum! Hum!

Par ailleurs, j’ai toujours dans ma voiture un parapluie, un imperméable et des bottes de pluie. Ces dernières sont très pratiques le matin, alors que les champs sont humectés de la rosée de la nuit. Pensez également à munir votre sac photo d’un sac de protection pour votre appareil photo.

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

4. Photographiez la carte topographique d’un parc

La plupart des parcs nationaux (ou autres) affichent des cartes topographiques aux débuts des sentiers. Elles vous aident à vous situer et à vous diriger… quand vous en avez une sous les yeux. Les sentiers ont beau être bien balisés, parfois vous perdez votre orientation et ne savez plus quel chemin emprunter. Doit-on allez à droite, ou à gauche? Est-ce le sentier rouge, ou le bleu? Ouais, moi non plus, je ne m’y reconnais plus…

Prenez l’habitude de photographier la carte, ainsi vous pourrez la consulter à votre guise le moment opportun. 😉

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

5. Assurez-vous de quitter les lieux avant l’heure de fermeture

Heu… okay, ça aussi c’est une évidence, je l’avoue, sauf que j’ai failli (il n’y pas si longtemps), me faire emprisonner derrière la clôture de sécurité d’un parc. Ben oui!

J’étais en train de photographier un coucher de soleil. Déçue par les couleurs fades, je décide de quitter les lieux plus tôt que prévu. Il était 20h20. Trente minutes de marche sont nécessaires pour atteindre ma voiture. À mon retour, un garde de sécurité m’accueille en me lançant : « Bonsoir madame, vous arrivez juste à temps, j’étais sur le point de fermer la barrière! Nous fermons à 20h30! ». Ah bon! Si je m’étais attardée plus longtemps, j’aurais sans doute passé la nuit au parc. Dieu merci le ciel était pourri! *rire jaune*

Donc, avant de vous aventurer sur un lieu public, de grâce, assurez-vous de connaître les heures de fermeture.

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

6. Carte mémoire, batterie de rechange et collation

Vous êtes sur le point d’immortaliser une scène inoubliable, alors que sans crier gare votre batterie se décharge ou votre carte mémoire affiche complet. Si vous avez déjà vécu l’expérience, vous savez que ça n’a rien d’amusant.

Donc, pour éviter ces petits (et grands) désagréments, n’oubliez pas de charger votre batterie, ou mieux procurez-vous-en une deuxième. Et videz votre carte mémoire avant votre séance photo.

De plus, pour éviter les fringales lorsque vous partez pour de longues randonnées, ajoutez à votre attirail une collation, soit des barres nutritives ou un mélange de noix et fruits séchés. Oh, et n’oubliez pas votre bouteille d’eau! 😉

7. Faites le tour du sujet

Ne vous contentez pas d’une seule image, même si vous jugez que c’est la meilleure. Changez votre point de vue et effectuez plusieurs clichés sous des angles variés.

Faites des photos à l’horizontale ET à la verticale. Modifiez votre perspective, pouvez-vous prendre la photo sous un promontoire plus élevé? Ou grimper sur quelque chose? Si vous possédez un zoom, fragmentez la scène en vous servant des différentes focales de votre zoom.

7 Aide-mémoire en photographie de paysage

Et voilà! Si vous avez des mésaventures à raconter, n’hésitez pas à partager! On veux touts savoir! Héhéhé 😉

Restons en contact!

J'aide les gens à retrouver leur souffle créateur.

Abonnez-vous à ma Lettre d'Amitié et découvrez des pistes pour progresser.

De plus, recevez GRATUITEMENT Les 10 Secrets d'une Composition Réussie!

Bienvenue dans mon univers! Vous êtes officiellement inscrit! :)

%d blogueurs aiment cette page :